Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 18Article 581083

General News of Thursday, 18 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : voici la dame qui a fait enfermer la journaliste

Une jeune journaliste camerounaise enlevée par les soins d'une Sénégalaise.

Notre consoeur Lysa Davina Ngueli, a été kidnappée le samedi 13 mars 2021 à Yaoundé, par des éléments de police judiciaire de Douala. Ces derniers qui n'étaient porteurs d'aucun mandat d'amener du procureur de la République, ont déclaré agir sous la diligence de la Sénégalaise Marème Mbaye Ndiaye, directrice générale de Société Générale Cameroun, une banque française.


La jeune journaliste nouvellement sortie de l'Ecole supérieure des sciences et techniques de l'information et de la communication ( Esstic ) de Yaoundé, est ainsi détenue abusivement depuis lors, au siège de la police judiciaire du Littoral à Douala, au quartier Bonanjo.

Selon Me. Sylvain Gaëtan Atangana son conseil, les policiers kidnappeurs qui ont violé les textes juridiques du Cameroun en matière d'interpellation, notamment d'un journaliste, n'ont présenté aucun document, et ont violé la compétence des services de sécurité de Yaoundé, en procédant à l'enlèvement d'une journaliste résident à Yaoundé, pour la conduire secrètement à Douala, sur un itinéraire de près de 300 kilomètres. " Un acte terroriste d'une extrême gravité.

Le procureur général de la Cour d'appel du Centre ( Yaoundé, Ndlr ) devait être notifié, ainsi que la police judiciaire de céans. Mais rien de tout cela n'a été fait.

Ce sont les services de sécurité de Yaoundé qui, sont responsables de la sécurité de toute les habitants de Yaoundé. Des forces de sécurité n'ayant pas compétence sur Yaoundé, n'ont pas le droit de venir interpeller une personne. Le dossier devait être transmis au procureur général, et traité par la police judiciaire de Yaoundé.


C'est un acte terroriste qu'il faut sanctionner avec la plus grande sévérité, ce d'autant plus qu'il s'agit d'une journaliste", hurle de colère, un juriste. Alors qu'elle n'exercait pas déjà avant novembre 2020, il est curieusement reproché à la journaliste Lyse Davina Ngueli, d'avoir diffamé Marème Mbaye Ndiaye la directrice générale de Société Générale Cameroun, sur la plateforme d'informations "Kwat de l'info diaspo".

Une chose en laquelle ne se reconnaît nullement notre consœur qui du reste, est victime des abus d'une cheffe de banque qui n'a visiblement fait que parler son pouvoir financier.

Les journalistes demandent à la Sénégalaise Mareme Mbaye Ndiaye, Dg de Société Générale Cameroun, de respecter les lois camerounaises en matière d'interpellation. Les journalistes exigent la relaxe pure et simple de la journaliste Lyse Divina Ngueli, et exigent des réparations pour préjudice moral, humiliation, kidnapping et acte de terrorisme.

La corporation des journalistes n'exclut pas d'ailleurs la possibilité de poursuivre la directrice générale de Société Générale Cameroun en justice, pour terrorisme et kidnapping.

Madame Mareme Mbaye Ndiaye, le Cameroun est un Etat de droit et non de terrorisme.

Libérez la journaliste Lyse Divina Ngueli !

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter