Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 04Article 621700

Actualités of Monday, 4 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : voici comment le régime se sert de l’homosexualité pour gouverner

Voici comment le régime se sert de l’homosexualité pour gouverner Voici comment le régime se sert de l’homosexualité pour gouverner

• L’homosexualité est un sujet politique au Cameroun

• C’est ce que Me Alice Nkom a déclaré sur TV5 Monde

• Elle explique comment le gouvernement endort le peuple avec ce sujet

L’avocate et militante des droits de l’homme Me Alice Nkom a déclaré dimanche sur TV5 Monde que la chasse aux homosexuels est instrumentalisée par les autorités camerounaises a des fins politiques. L’avocate du transgenre Shakiro explique en mondovision que la condamnation de l’homosexualité fait partie des rares sujets qui unie les Camerounais. Face à la montée des tensions sociales, le gouvernement s’en sert pour faire oublier aux Camerounais leurs véritables revendications.

« La traque des homosexuels au Cameroun est une traque d’origine politique, l’exécutif… Un fois qu'on met le sujet de l'homosexualité sur le tapis, on n'oublie qu'on n’a pas d'eau, qu'on n'a pas d'électricité ou qu'on va être tué par le Covid », explique-t-elle.

L’avocate invite le président de la République Paul Biya à respecter les engagements internationaux qu’il a signés. « Le Pouvoir camerounais est verrouillé par un pouvoir dictatorial très fort qui est là depuis longtemps et qui a formaté les mentalités depuis 40 ans. Il faut inlassablement rappeler à Biya qu'il respecte les engagements qu'il signe », précise-t-elle.

Cas Shakiro


Condamné à 5 ans de prison pour tentative d’homosexualité l’audience en appel de Shakiro démarra sans l’intéressé. Aux dernières nouvelles, le célèbre transgenre a quitté définitivement le Cameroun pour s’exiler en Suisse. Pour autant, son avocat ne compte pas baisser les bras. Me Alice Nkom entend soulever les nombreuses irrégularités que comporte le dossier de sa cliente. Elle dénonce dans un premier temps le mandat de détention émis par le procureur de la République.

« Au niveau de la cour d'appel, on peut dire le droit. Le mandat de détention de monsieur le procureur de la République est totalement illégal », a-t-elle déclaré.

Rejoignez notre newsletter!