Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 07Article 504031

General News of Tuesday, 7 April 2020

Source: camerounactuel.com

Cameroun : voici ce que touchent les députés de l'Assemblée nationale

Si on s’en tient à leurs revenus, les députés sont loin d’être les plus mal lotis au Cameroun. Une fois admis à siéger à l’Assemblée nationale, ils ont droit à des avantages qui font rêver plus d’un Camerounais.
Alors que l’on s’achemine vers la fin de la session de mars à la chambre basse du parlement, Laurent Dubois Njikam, juriste camerounais surfe sur le salaire de ces derniers. « Au début de chaque mandature, après la validation des mandats, les 180 députés doivent percevoir des frais de mandat. Pour chaque député, il faut compter 10 millions de francs Cfa. En plus de cet argent, les élus ont droit à un crédit automobile non remboursable qui est de 8 millions Fcfa », explique celui-ci.

Selon le praticien du droit, « pour les députés qui font partie du bureau exécutif de l’Assemblée nationale, le crédit automobile est quatre à cinq fois plus important que celui des députés sans charge. Soit une somme comprise entre 40 et 50 millions de francs Cfa. Le président de l’Assemblée nationale a droit à 60 millions de Francs Cfa pour cinq ans. Comme pour tout travail, les députés ont un salaire mensuel. Qu’ils soient en session ou non. Un député perçoit 850 000 francs Cfa de salaire brut à la fin du mois, d’après la fiche de paie d’un député de la huitième législature. Plus de 9 millions de Fcfa par député au bout d’une année ».

Ngoa-Ekellé
En sus de son salaire, à chaque session convoquée, « l’Assemblée nationale donne 1,2 million de Fcfa à chaque député en guise de prime de session. Pour une année, trois sessions ordinaires sont prévues. Pour ce qui est de la session ordinaire de plein droit qui s’est ouverte mardi dernier, certains députés ont déjà déchargé cet argent au troisième étage de l’Assemblée nationale où se trouve le service financier du palais de verre de Ngoa-Ekellé ».

Selon une de nos sources, «c’est simplement de l’argent de poche pour qu’ils puissent assister à la session de plein droit». « Hormis toutes ces sommes, chaque année, les députés reçoivent de l’argent pour financer les micros projets dans leurs circonscriptions. Soit 8 millions de francs Cfa par député. Au bout de son mandat, un député encaisse donc 40 millions de Fcfa. De l’argent qui doit profiter aux populations. En plus de cela, les députés ont droit à des avantages autres que pécuniaires », conclut le juriste.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter