Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 08Article 518797

General News of Monday, 8 June 2020

Source: Le jour

Cameroun: violente bagarre entre gendarmes et douaniers suivie d'arrestations


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le général Louba Zal Pierre instruit une procédure disciplinaire contre l´élément et de ramener le véhicule en douane pour une liquidation conforme des droits et taxes après l´agression de l´agent hamadjoda.
Au centre de l´affaire, un véhicule de marque fortuner, année 2005, appartenant au gendarme, celui-ci ayant refusé de se soumettre aux vérifications de l´agent des douanes. Suite aux images qui circulent sur les réseaux sociaux, faisant état d´une bagarre entre un colonel de la gendarmerie et un douanier, nous avons pu recouper. Il s´agit plutôt d´une altercation entre un sous-officier de la gendarmerie et un agent des douanes de l´opération halcomi. Saisi de l´affaire, le commandant de la 3e région de gendarmerie Nord et Adamaoua, le général Louba Zal Pierre, a instruit le commandant de légion de gendarmerie de Ngaoundéré de prendre des mesures. Les sanctions sont tombées, le maréchal des logis chef, André Bebiene a été placé en garde à vue, une procédure disciplinaire a été engagée à son encontre.

Instructions a été également donnée, de ramener le véhicule en douane, pour une liquidation conforme des droits et taxes, le commis des douanes étant dans ses droits les plus légitimes. Sur ces faits, une lettre d´excuse sera adressée au ministre des finances, pour les faits perpétrées contre l´agent des douanes Hamadjoda en service. Profitant de cet incident, le patron de la gendarmerie de la 3e région de gendarmerie, demande d´instruire les agents des services militaires de cesser toutes activités illégales.

Mais plutôt d´apporter leur collaboration aux services des douanes dans l´accompagnement de leurs missions régaliennes. La Semil s´est saisi de l´affaire et la procédure contentieuse pour opposition aux fonctions a été enclenchée à l´encontre du gendarme. En plus du redressement de ladite quittance assortie d´une amende. Il faut le rappeler, les faits se sont déroulés à Selou, au pied de la falaise de Ngaoundéré, où se trouvait un poste de contrôle de l´opération halcomi. Le véhicule était couvert par une quittance de dédouanement à hauteur de 700.000 FCFA.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter