Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 05Article 546514

General News of Monday, 5 October 2020

Source: menouactuweb.com

Cameroun : vers la fin des tensions dans le Noso

L'école a repris à Fossong Ellelem après deux années d'interruption forcée par la crise anglophone.

Il y a deux ans et contre toute attente, le CES bilingue de Fossong Ellelem, l'école publique de Tsingla et l'école publique de Fossong Ellelem avaient complément mis la clef sous le paillasson après de graves exactions répétitives des sécessionnistes.

La réouverture ce lundi de rentrée scolaire au Cameroun des écoles primaires publiques et secondaire de ce groupement est consécutive au retour du monarque de Fossong Ellelem et de ses populations au terroir, il y a un mois. Arrivé en triomphe à Fossong Ellelem après des années à l'extérieur, le roi a décliné sa nouvelle feuille de route en deux principaux points : la reprise de l'école à Fossong Ellelem et la reconstruction du palais royal incendié par les séparatistes.

C'est pour implémenter cette mesure de l'autorité traditionnelle et transcender la peur, que les portes des établissements ont été de nouveau ouvertes à Fossong Ellelem pour accueillir les apprenants eux mêmes fiers d'être de retour à la terre natale.



Une vingtaine d'élèves au CES bilingue, une trentaine à l'école publique de Tsingla et une dizaine à l'école principale en ce premier jour de classe, est une grande première dans ce groupement de l'arrondissement de Fongo-Tongo victime des dégâts collatéraux des adeptes du désordre venus du Sud ouest voisin.

Pour sa part, le comité de développement et les élites Fossong Ellelem multiplient les stratégies au quotidien pour une reprise des classes effective dans la localité.

D'ailleurs, les premiers élèves à se faire enregistrer dans les établissements scolaires de Fossong Ellelem cette année "grand retour", verront leurs scolarités amorties par le comité de développement qui veille à une reprise des cours dans les règles de l'art.

Avec le retour triomphal du monarque il y a un mois, l'effectivité de la reprise des classes dans les différents établissements scolaires en ce lundi 05 octobre 2020, le groupement Fossong Ellelem longtemps été victime des affres sécessionnistes, retrouve progressivement sa quiétude d'antan à la grande satisfaction des populations riveraines.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter