Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 09 10Article 617965

Actualités of Friday, 10 September 2021

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : un train de Camrail entre en collision avec une voiture (lourd bilan)

Le choc fut violent Le choc fut violent

• Une blessé est dans un état grave

• Plus dégâts matériels sont enregistrés

• Le choc fut violent


C’est par un communiqué en date du 10 septembre 2021 que le directeur général de Camarail annonce un accident survenu la veille entre un train de sa compagnie et un véhicule de marque Toyota Matrix. « Camrail informe le public qu'un accrochage est survenu le 09 septembre 2021, 21h05 au PK255+900, au lieudit "passage à niveau d'Obobogo" entre le train 903 Je et un véhicule de marque Toyota Matrix, immatriculé…. », lit-on dans le communiqué.

Le bilant de l’incident fait état d'un blessé grave immédiatement transféré aux urgences de l'hôpital central de Yaoundé et de dégâts matériels importants. La direction de Camrail estime que cet accident était « évitable » et invite au respect du code la route.

« Tout en regrettant ce malheureux et évitable accident, Camrail exprime ses vœux de prompt rétablissement au blessé et saisit une fois de plus cette circonstance pour réitérer à l'ensemble des usages de la route, la nécessité de respecter, plus que jamais, les règles du code de la route et particulièrement au franchissement des passages à niveaux », précise le communique.

Un train de Camrail avait tué début mai 2021

Un train de Camrail a tué ce 1er mai 2021 une personne à bord d'un véhicule. Selon le communiqué de la société appartenant au groupe Bolloré, le véhicule se trouvait sur la voie ferrée et s'est fait percuté par le train 192 VE reliant Ngaoudéré à Yaoundé. L'incident s'est produit entre la gare d'Obala et de Yaoundé Olembé.

En plus de la personne décédée trois autres personnes seraient blessés. Le communiqué de Camrail laisse paraître un incivisme des populations qui ne respecteraient pas les règles de sécurité durant la traversée des voies ferrées. La société met également en cause la création des traversées clandestines.


Ce drame survient quelques heures après le lancement par Camrail du train Express décrié par plusieurs camerounais. Pour plusieurs détracteurs de Camrail, la société n'aurait pas pris toutes les mesures nécessaires pour éviter des situations similaires au drame d'Eseka. Les avocats des victimes de ce drame se disent scandalisés par la mise en service du train Express.

Rejoignez notre newsletter!