Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 09 01Article 616708

Actualités of Wednesday, 1 September 2021

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : un percepteur fabrique de faux timbres fiscaux et empoche 120 millions

Il fabriquait de faux timbres Il fabriquait de faux timbres

• Heleo Waidama Alioum est accusé d’avoir détourné plus de 120 millions

• Il fabriquait de faux timbres

• Heleo Waidama Alioum prétend avoir plusieurs immeubles dans plusieurs villes du Cameroun


Il s’appelle Heleo Waidama Alioum. Il est chef de service de la comptabilité et de la caisse à la recette des finances de Mora par ailleurs ancien percepteur de PETTE . Il est soupçonné d’avoir organiser une vaste opération de détournement de fonds lors qu’il était aux affaires dans cette localité de l’Extrême-Nord.

Tentant d’élargir son réseau, il se vante d’avoir détourné au moins 120 millions F CFA des caisses de l’Etat. Constatant que le pot aux roses est découvert, il va prendre la poudre d’escampette. Des sources indiquent qu'il serait en ce moment en train de chercher tous les moyens pour quitter définitivement fuite le Cameroun.

La machine bien huilée de vente de timbres encaissés mais non quittancés dont il était le cerveau a été démantelé et l'homme dans ses multiples tentatives de corruption d'autres agents des services du trésor de Maroua 1er , va sans le savoir se trahir en faisant de graves révélations dans des conversations téléphoniques consultées par la rédaction de CamerounWeb.

Il ira même plus loin jusqu'à changer les machines attribuées à l’arrondissement, pénalisant les usagers et les services. Entre temps les machines destinées à cet arrondissement timbraient ainsi frauduleusement dans la ville de Maroua entre les mains de son fils , qui a son tour écoulait les timbres entre 500 et 700 francs au mépris de la réglementation en vigueur en la matière qui a fixé le montant à 1000 Francs cfa.


Heleo Waidama Alioum révèle dans les bandes audios, être en possession de plusieurs immeubles au Cameroun notamment à Yaoundé et à Douala. L’immeuble de Douala aurait une valeur de 150 millions F CFA. Il prétend également avoir un autre immeuble à Garoua qu'il prévoit de vendre pour rembourser le trésor national.

Se sachant recherché, l’homme efface toutes les traces derrière lui. Des sources l’annoncent à Garoua alors que d’autres information font état de sa présence à Yaoundé pour vendre un de ses immeubles.

Rejoignez notre newsletter!