Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 23Article 582595

General News of Tuesday, 23 March 2021

Source: Kalara

Cameroun : un pasteur abandonne sa femme et son église pour vivre en Allemagne

Il y a trois mois déjà qu'Esla fait des allers et retours au palais de justice de Yaoundé pour trouver une solution à son problème. Accompagnée par son avocat, elle s'est à nouveau présentée devant le juge du Tribunal de premier degré (TPD) de Yaoundé le 17 mars 2021.


Elle est venue défendre sa requête en divorce introduite devant cette juridiction. Moulée dans une mini-jupe fleurie assortie d'une chemise rose bonbon, la jeune dame veut dissoudre son mariage avec Louis Paul, son époux qui est pasteur d'une église réveillée. Elle accuse ce dernier de l'avoir abandonnée dans leur domicile conjugal il y a deux ans. Bien qu'ayant été informé de cette procédure, le chef de la famille ne s'est jamais présenté devant le juge. Il serait d'après les dires de Elsa, en Allemagne avec son ex épouse et mère de ses enfants. Pour la petite histoire, Elsa a raconté au tribunal qu'elle a fait la connaissance de Louis Paul en 2007 à Yaoundé. Il était pasteur dans une église réveillée qu'elle fréquentait. A cette époque Louis Paul était en instance de divorce avec Monique sa première épouse et la mère de ses enfants.



C'est ainsi que son pasteur lui a fait une demande en mariage. En mai 2009, les amoureux ont convolé en justes noces. Un mariage pompeux a été organisé en leur honneur sous le régime de la polygamie. "Il était marié avec sa première épouse sous le régime de la monogamie. Il m'a dit que cette dernière refuse de suivre Jesus Christ, et qu'il ne veut plus d'elle comme épouse. Nous nous sommes mariés alors même que leur divorce n'était pas encore prononcé", a-t-elle confié.

Faux


Le couple de pasteur a vécu dans l'amour et le pardon pendant 10 ans, mais n'a pas eu d'enfant. Elsa di qu'elle n'a jamais soupçonné que son époux avait encore des sentiments pour sa première épouse, jusqu’en 2018 lorsque Louis , un homme réservé et courtois a subitement montré son vrai visage. Avant leur séparation en 2019, Elsa relate que bien que vivant encore sous le même toit, son époux et elle faisaient déjà chambre à part. Elle dormait seule sur leur lit conjugal tandis que Louis Paul occupait la chambre d'amis. Privé de l'affection de son homme, Elsa a plusieurs fois organisé des assises familiales afin de trouver une solution à leur problème de couple en vain. Le conseil paroissial s'est aussi réuni pour faire entendre raison à Louis Paul mais ce dernier est resté sur sa position.


Pour finir il a quitté le domicile conjugal. Aux dernières nouvelles, relate Mama Pasto, son mari est allé retrouver son ex épouse et ses enfants en Allemagne. "Je l'ai découvert à travers son compte Facebbok. Il est parti sans me dire. J'etais à une veillée de prière, lorsqu'à mon retour, j'ai constaté que ses valises n'étaient plus à la maison. Il m'a quitté et abandonné son église et ses fidèles".


Sommer de réintégrer le domicile conjugal par l'intermédiaire de ses proches, Louis Paul ne s'est jamais exécuté. Fatiguée d'attendre le retour d'un homme qui a rejoint sa première famille, Elsa est résolue à déchirer son acte de mariage qu'elle qualifie aujourd'hui de faux puisqu'elle a épousé Louis Paul alors que ce dernier était encore marié à une autre sous le régime de la monogamie. "Je veux régulariser une situation dans laquelle je vis de fait depuis deux ans. Jr suis une femme abandonnée et libre, bien qu'ayant un acte de mariage qui s'avère faux. Je veux à nouveau retrouver la joie de vivre", a-t-elle conclu.

Prenant la parole au cours de l'audience, l'avocat de Elsa a déclaré que sa cliente a été victime de violence morale de la part de son époux qui pendant des années a refusé de consommer le mariage. De plus depuis le départ de Louis Paul du Cameroun les charges du ménage reposent sur la dame. Elsa sollicite la liquidation des bien de la communauté ayant existé avec son époux et ne réclame aucun franc àLouis pour la réparation des dommages qu'elle dit avoir subis.

Malheureusement, le chef de famille qui a toujours brillé par son absence aux audiences ne pourra pas donner sa version des faits au procès. Le juge a décidé de rendre sa décision lors de la prochaine audience prévue le 21 avril 2021.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter