Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 12Article 588370

General News of Monday, 12 April 2021

Source: Emergence

Cameroun : un pas de plus vers le gouvernement ouvert

C’est à Yaoundé que se sont retrouvés les membres du gouvernement, l’Ocde (en visioconférence) et les membres de la société civile pour parler des avancées quant à l’initiative du gouvernement ouvert.

Pour le coordonnateur du programme national de g o u v e r - nance, l’occasion était toute trouver pour valoriser la reddition des comptes à travers la transparence. Il était également question de se pencher sur les recommandations faites par le groupe de travail qui avait été mis sur pied pour assurer l’adhésion du Cameroun au gouvernement ouvert. « La première phase a été une phase de balisage qui s’appuyait sur le groupe de travail sur le gouvernement ouvert qui réunissait la société civile. On a essayé de faire un diagnostic. Nous avons produit un rapport sur lequel l’Ocde va s’appuyer pour élaborer la feuille de route du Cameroun », déclare le secrétaire exécutif d’Adisi, une plateforme de la société civile.

Désormais, il faut penser mettre en place un plan national. Ce qui rentre ainsi dans la deuxième phase des activités du groupe de travail. L’Ocde qui accompagne le processus a justement sollicité l’entrée en vigueur d’une feuille de route. Mais il y a des difficultés d’ordre juridique et institutionnel. Il y a aussi le manque d’engagement des citoyens à prendre conscience des enjeux de développement que charrie le gouvernement ouvert. Les lois éparses n’arrangent pas les choses, même si pour le secrétaire général du ministère de l’économie, il faut s’assurer qu’on ne légifère pas sur des champs déjà couverts. Le représentant du premier ministre pour sa part a indiqué que le gouvernement a fait des efforts pour améliorer le score du Cameroun à cette initiative.