Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 14Article 541321

General News of Monday, 14 September 2020

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : un militant du MRC tente de paralyser la révolution

Le MRC et ses alliés ne seront pas les seuls dans la rue le 22 septembre pour réclamer le départ de Paul Biya. Un militant du parti de Kamto, Mathias KAMENI dont la famille politique ignore les intentions réelles, appelle-lui aussi à des manifestations pour chasser Paul Biya. Les responsables du MRC refusent que leur initiative soit confondue avec celle précitée. Dr Ngono M. Régional MRC Littoral1 a sorti un communiqué pour se désolidariser de toute manifestation à caractère violent.


« Le MRC Littoral1 informe toutes les autorités policières et judiciaires compétentes de l'existence dans ses rangs de quelqu'un qui est une menace pour la paix, du moins dans ses intentions. Le MRC Littoral1 se tient à la disposition de la justice pour l'aider à clarifier cette curieuse situation dans laquelle ce militant qui se prépare actuellement à brûler des biens alors que le Président Élu est clair : une mobilisation PACIFIQUE », précise le communiqué.

Atanga Nji et les gouverneurs menacent

Le gouverneur de la région du Centre, Naseri Paul Bea, vient de signer une déclaration, portant interdiction des réunions et manifestations publiques non déclarées dans la région du Centre.

«Tout contrevenant aux dispositions du présent arrêté sera exposé aux sanctions prévues par la réglementation en vigueur », prévient le numéro de la région.

Cette mesure de l’autorité administrative intervient à quelques jours seulement après la convocation du corps éléctoral par le Président Paul Biya en vue des élections régionales du 6 décembre 2020, ceci monobstant les menaces de Maurice Kamto.

Le leader du MRC est en train de mobiliser les partis politiques, les mouvements associatifs et syndicaux, la Diaspora, les intellectuels et à la société civile, pour faire un front commun qui va empêcher Paul Biya d’organiser les élections régionales avant la reforme consensuelle du système électorale et la résolution de la crise anglophone.

A en croire une certaines informations, le MRC compte faire descendre dans la rue les camerounais dès le 22 septembre 2020.

«Je tiens une fois de plus à rappeler que l’Administration territoriale est chargé du maintien de l’ordre, de la protection des personnes et de leurs biens, de l’encadrement des activités des partis politiques, des ONG, entre autres. Aucun écart de comportement ne sera toléré de quelque parti politique que ce soit et de qui que ce soit », a déclaré Paul Atanga Nji, le ministre de l’Administration territoriale. Il s’exprimait en conférence de presse lundi 7 septembre 2020, quelques heures seulement après la convocation des collèges électoraux par Paul Biya.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter