Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 26Article 544483

General News of Saturday, 26 September 2020

Source: TGV de l'info/Camerounweb

Cameroun : un militant du MRC demande la dissolution rapide du parti

''S'il est vrai qu'en dictature a? part participer aux e?lections biaise?es, l'existence le?gale d'un parti politique ne confe?re aucun privile?ge de?mocratique du fait de l'ostracisme a? outrance et de la re?pression aveugle sans oublier l'inexistence du statut de l'opposition dans l'arsenal juridique camerounais, ce qui expose nombre d'opposants a? la mendicite? et la compromission, il est que dissoudre le MRC est anecdotique. Cette dissolution n'aura en effet pas de grand impact puisque le parti n'est partie prenante dans aucune des institutions bancales qui tiennent captif notre pays depuis deux ans qu’il conteste la le?gitimite? du de?positaire de la souverainete?; en plus il n'a pas participe? aux dernie?res e?lections locales, ce qui l'exclut des avantages de la le?galite? en temps normal.

Ainsi, le parti a tenu, grandi et est devenu plus puissant sans aucunement collaborer avec les bourreaux du bien-e?tre des camerounais. Ainsi, acter officiellement sa disparition juridique libe?rera les extre?mismes avec l'effacement de la discipline du parti, le MRC e?tant devenu un e?tat d'esprit qui se nourrit de la re?sistance et s'abreuve a? la source de la contestation de l'oppression comme l'ont fait les pe?res fondateurs de l'anti syste?me colonial, Um et compagnie.

Par ailleurs, cette dissolution e?le?vera le Pre?sident e?lu, Maurice Kamto au rang de guide supre?me, tel le Dalai? lama; il incarnera de?sormais l'autorite? morale, le guide de la re?volution, la figure de la dissidence dont seule la parole suffira pour mobiliser les troupes.

Enfin, la fin du MRC marquera le de?but de la convergence des anti Biya sans coloration politique, et de ce fait chacune des sorties du voleur d'e?lections en Occident ou ailleurs rencontrera une violence qui ne sera impute?e a? personne, et aucun parti ne sera la? pour raisonner la meute ou les assaillants.

L'histoire e?tant un enseignant fide?le, le FNL en Alge?rie fut martyrise? et diabolise?, mais cela? n'a pas empe?che? la capitulation de la France; l’interdiction de l’ANC a libe?ralisé la lutte arme?e en Afrique du Sud; l'UPC en a fait les frais et l’on sait vers quoi sa suspension a conduit le Cameroun en son temp. Plus re?cent, la dissolution du Consortium anglophone a cou?te? la vie a? pre?s de 2000 soldats Camerounais et au moins dix milles civiles selon certaines sources.

Cet expose? vise a? rassurer les uns et les autres sur la pertinence de notre lutte. Un bout de papier, contestable de surcroît, devant le tribunal administratif ne devrait pas nous empe?cher de dormir mais doit nous rassurer de ce que nous sommes sur le bon chemin. Pensons a? aller remplir leurs camps de concentration pour libe?rer les no?tres; Paul Biya est un tyran qui doit e?tre bouscule? et humilie?.

Nous regrettons cependant l'attitude fide?le de la France qui conseille les me?mes me?thodes de re?pression et de se?questration des leaders comme elle l'avait fait avec les martyrs de la lutte d'inde?pendance et plus tard Ni John Fru Ndi. Cette France là oublie CEPE que Maurice Kamto e?tait pre?pare?, ayant e?crit sur les syste?mes politiques en Afrique francophone mieux que quiconque. Et comme il l'a dit a? plusieurs reprises, il sait ou? il nous me?ne.

Atanga Nji devrait acter dès lundi la dissolution du MRC!''

Kand Owalski

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter