Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 05Article 560483

General News of Saturday, 5 December 2020

Source: xinhuanet.com

Cameroun: un chef traditionnel égorgé par Boko Haram

Un chef traditionnel du village de Wemdéley de la région camerounaise de l'Extrême-Nord a été retrouvé égorgé ce jeudi après le passage des jihadistes de Boko Haram dans la nuit de jeudi à vendredi, selon des habitants locaux.

L'incursion a duré près d'une heure. C'est l'intervention des membres du Bataillon d'intervention rapide (BIR) dont le camp est situé juste derrière la localité qui a permis de repousser les assaillants visiblement nombreux, selon des témoins sous couvert d'anonymat.

Le BIR est un contingent élite de l'armée camerounaise. Depuis ces derniers temps, malgré sa proximité avec un camp du BIR, la localité de Wemdéley devient la cible fréquente de Boko Haram. En l'espace de douze jours, cette petite localité frontalière a enregistré trois attaques terroristes.

Boko Haram a multiplié ses activités à l'approche de la fin d'année. Il y a à peine 48 heures, au village de Talla Massali, toujours dans l'Extrême-Nord du Cameroun, trois morts et deux blessés ont été enregistrés dans une incursion des djihadistes.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter