Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 15Article 520597

General News of Monday, 15 June 2020

Source: koaci.com

Cameroun : sale temps pour les homosexuels de l'Ouest


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Quatre jeunes hommes sont actuellement gardés à vue à la brigade de gendarmerie de Kekem, une localité située dans le département du Haut-Nkam, région de l’Ouest.


Leur crime : Ils sont soupçonnés d’outrage à la pudeur sur mineur et d’homosexualité confie un gendarme de ladite brigade.

Selon l’officier de policier judiciaire, joint par Koaci, les quatre adolescents ont été surpris en plein ébat sexuel dans les locaux d’une école primaire.


« Ce sont les riverains qui nous ont alertés », précise le gendarme.


L’on reproche en outre à ces jeunes homosexuels, d’avoir sexuellement abusé un autre adolescent plus jeune.

« Ils ont été pris en pleine partouze sur un autre jeune adolescent hétérosexuel», poursuit le gendarme.

Au Cameroun, l’homosexualité est toujours un tabou et est punie par la loi.


En effet, selon l’article 347-1 du code pénal camerounais, « est punie d'un emprisonnement de six (06) mois à cinq (05) ans et d'une amende de vingt mille (20 000) à deux cent mille (200 000) francs, toute personne qui a des rapports sexuels avec une personne de son sexe. »


Selon de nombreux groupes d’activistes homosexuels, il est dangereux d’être gay au Cameroun. Certains sont jugés par la société sur leur seule simple apparence féminisée ou maniérée.


Victimes d’homophobie, les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres (LGBT), vivent en toute discrétion leur amour sur le territoire camerounais.



Les LGBT vivent un véritable calvaire au Cameroun. Certains font souvent l’objet de chantage, de bastonnade, contrairement au discours politique officiel qui nie toute persécution.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter