Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 25Article 583411

xxxxxxxxxxx of Thursday, 25 March 2021

Source: Essingan

Cameroun : possédé par des démons, il tue ses cousins

Dans son entourage, on soutient que le jeune homme est agi par de mauvais esprits. D'où son comportement hors norme.

La génitrice confie en effet que David avait des comportements bizarres. Fréquemment au centre de cauchemars, il se plaignait régulièrement de la présence de mauvais esprits dans ses rêves. Bref, la mère croit plutôt à une thèse d'une action démoniaque au travers de son fils. Pour Annie la mère, David était sous l'emprise du diable au moment des faits. Elle souhaite donc, s'il était possible que son fils soit exorcisé. Trop tard, malheureusement. Le crime est commis et David est déjà gardé à vue. Au regard des indice et témoignages, il est considéré comme principal suspect. Il attend que le juge achève son instruction pour savoir s'il sera placé en détention provisoire.
Et même s'il n'était pas privé de liberté, Annie, la mère de David elle-même reconnait que les affaires d'église n'intéressent pas son fils. A chaque fois qu'il était invité à se rendre aux séances de prière pour l'exorciser, le jeune homme refusait toujours et s'occupait à d'autres choses. Très attiré par des modalités, à l'instar des sorties avec des amis pour des destinations souvent inconnues.

'Il n'aimait jamais aller à l'église", martèle encore son cousin Jean Patrick. Mais que faisait-il donc avec un nouveau testament au moment de son interpellation ? Les avis sont partagés.

Remède des souris

Jean Patric pense que c'était pour une méditation à des fins magiques pour passer à l'acte. Au moment de son interpellation et même depuis sa garde à vue à la division régionale de la police judiciaire du Sud, le principal suspect ne s'est pas séparé du livre sacré. Et pourquoi donc ? En tout cas, toutes ces hypothèses ont été émises au moment des en quêtes préliminaires. En tout cas tout se déroule le dimanche 3 mai 2015 au quartier Adoum Soir à Ebolowa, il est 13h00. David a quitté la maison familiale à Ebolowa-si Base Rasel, où vit sa mère, son beau-père et les quatre enfants, pour s'installer chez sa grand-mère qui page la maison avec sa tante. Suzanne Bikome 49 ans tante de David vient de préparer du poisson du manioc et des feuilles de manioc pour les femmes à l'occasion d'une réunion à l'église. Elle finit donc de faire la cuisine à la maison et apprête la nourriture pour transporter à l'église. Tous ces mouvements sont suivis par David. Suzanne après avoir servi les membres de l'église, laisse une partie du repas pour la famille. Elle transporte le repas de l'église à la chapelle de Monenlam, un village voisin où sont réunis ses coreligionnaires et laisse la maison à David et ses autres frères. D'après les aveux propres de David, il est entré dans la chambre de sa grand-mère et a pris le remède des souris.

Puis, il est entré dans la cuisine familiale sans que Artir Mvondo, son cousin qui était étalé sur une natte écoutant de la musique à partir de son téléphone ne se doute de rien. La petite cuisine étant divisée en deux pièces, une pièce principale pour le séjour et l'autre, plus petite pour les foyers et les marmites de nourriture. Les deux pièces étaient séparées par un mur et reliées par une ouverture sans porte. Il avait alors laissé son cousin dans la pièce principale et discrètement, il s'était rendu vers la marmite de Kpwem tenant dans ses mains, des granulés noirs qi'il voulut verser dans la marmite de nourriture. C'est alors qu'il se mit à trembler. Rentrant dans sa chambre qu'il partageait avec sa grand-mère, il prit la bible

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter