Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 21Article 574717

General News of Sunday, 21 February 2021

Source: Actu Cameroun

Cameroun: ' on ne peut pas se passer de Samuel Eto’o '

Le journaliste en service à la Crtv, le média du contribuable camerounais, revient sur la prestation d’Etienne Eto’o, le fils de l’ancien capitaine des Lions Indomptables du Cameroun.
Ce samedi 20 février 2021, Etienne Eto’o, le fils du joueur camerounais à la retraite dispute son premier match à l’occasion d’une rencontre avec le Mozambique. Le match en question comptait pour la Coupe d’Afrique des nations U20. Pour son premier match, le jeune joueur a marqué deux buts.

Ce dernier a ainsi contribué efficacement à la victoire des Lions de cette catégorie. Au Cameroun le débat monte notamment au niveau de la toile. Plusieurs analystes estiment qu’Etienne Eto’o suis les traces de son père.

Lire ci-dessous l’analyse de Luc Perry Wandji, journaliste en service à la Crtv, le média d’Etat.


ON NE PEUT PAS SE PASSER DE S. ETO’O

Alors qu’une frange de l’opinion persiste à lui trouver une part de responsabilité dans la crise actuelle à la fédération camerounaise de football, voici que le destin nous somme de faire une haie d’honneur, et de saluer l’énormissime footballeur et don du ciel qu’est Samuel Eto’o.

Au Cameroun, l’on s’achemine inexorablement vers une Eto’o-dépendance! Ce soir, avec les moins de 20 ans, son fils, auteur d’un majestueux doublé qui allait donner la victoire au Cameroun, vient d’apporter la preuve qu’il y a une part de la destinée du football camerounais qui habite la demeure des Eto’o.

On peut aimer Samuel ou pas. Mais qui peut oser nier le somptueux héritage qu’il laisse derrière lui et qui n’aura de cesse de nous parler de lui?

Les joueurs qui feront et écriront l’histoire du football camerounais dans les dix prochaines années auront été si ce n’est inspirés par Eto’o le footballeur, du moins seront sortis de son écurie « Fundesport », ou venus tout droit de ses entrailles; comme c’est le cas avec Pineda Eto’o, le fils de son père.


Après avoir tout donné à son pays, Samuel vient d’offrir son propre fils à sa nation. Chapeau! Merci. Tout se passe comme si le sort lui-même nous instruit de composer avec cet homme qui a tout gagné ou presque au cours de sa longue et fructueuse carrière. Se passer d’Eto’o, quand on parle du football au Cameroun, avec tout le capital qui est le sien, relève de la pure sorcellerie.

On ne peut pas ne pas composer avec Eto’o dans la construction du football camerounais. Mais il faut que cela se fasse dans la vérité et la transparence. Eto’o a la légitimité pour participer à la reconstruction du football camerounais. Il n’a pas à le faire sous le couvert ou la férule de qui que ce soit.

Si tout fonctionnait à peu près normalement dans nos têtes, il devrait se dégager un consensus national sur la participation directe, loin des voies dérobées, de Sanuel Eto’o Fils à la gouvernance du football dans notre pays. Au Cameroun, la reconstruction du foot se fera avec Eto’o ou ne se fera pas! Ce serait une incurie jamais vue au monde de ne pas l’y mêler.

Dans la galaxie du football international moderne, Eto’o est assurément ce que le Cameroun a connu de plus illustre; depuis 50 ans. Et je pèse mes mots! Ne pas l’admettre, ne pas en tenir compte pourrait nous valoir la malédiction des dieux.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter