Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 09 18Article 619042

Actualités of Saturday, 18 September 2021

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : mort violente d’un policier à Douala

Mort violente d’un policier à Douala Mort violente d’un policier à Douala

• Il escortait les officiels d'un match international

• Le choc fut violent

• D’autres accidents ont eu lieu à Douala ces derniers temps


Un grave accident de la circulation a emporté un motard de la police camerounaise à Douala vendredi 17 septembre 2021. Ce dernier escortait les officiels du match DFC 8e (Centrafrique) - Jwaneng Galaxy (Botswana) comptant pour les phases éliminatoires de la Ligue africaine des champions. La rencontre s’est déroulée au stade Japoma de Douala, le stade de Bangui n’étant pas homologué par la Confédération Africaine de Football (CAF).

D’après les témoignages, en tentant de dégager un camion de la voie, il cogne violemment un autre. Sa mort a suivi quelques minutes après le choc. « Il escortait les officiels du match joué à Japoma. Le cortège est parti de l’hôtel La Falaise pour le stade en début d’après-midi. Au niveau de l’entrée quartier Bafia sur la route de l’aéroport, le motard a réussi à chasser de la voie un camion mais, subitement, il s’est retrouvé face à un autre camion stationné. Le choc était inévitable, il est mort sur le coup », raconte un témoin aux confrères du site Gazeti.

Douala, une ville hantée ?

Il y a plus d'un mois que le grave accident du rappeur Tenor a causé la mort sur le champ de la jeune fille Erica Mouliom, âgée de 19 ans au carrefour Feu rouge Bessengue le 15 juillet dernier. Le père qui a toujours réclamé une vengeance pour sa fille, ne cesse de répéter que les circonstances de son décès ne sont pas claires pour lui, pendant que Tenor en prison à New Bell médite sur son sort.

Seulement depuis quelques temps après la mort de Erica, ce carrefour enregistre des incidents qui peuvent causer la mort des personnes impliquées. Les confrères de ABK Radio ont aussi soulevé cette interrogation sur ces faits qui se produisent ces derniers temps au carrefour Feu rouge Bessengue. "Mais que se passe-t-il au Carrefour Feu Rouge Bessengue depuis quelques temps ? Ce carrefour fait la une des faits divers. En moins de 2 mois, ce lieu très fréquenté de la ville de Douala est devenu le théâtre des faits divers « s’interrogent-ils se demandant si le carrefour "doit être considéré comme étant hostile, dangereux ou habité par de mauvais esprits?"

Après l'accident de Tenor le 15 juillet dernier, un autre fait a été enregistré au Carrefour Bessengue lorsque deux agents d'Eneo Cameroon ont été frappés par une électrocution en pleins travaux le 6août dernier. Ils ont failli perdre leur vie tellement le choc électrique était fort. Mais ils en sont sortis indemnes.

20 jours après ce grave accident, ce 26 août, le carrefour Bessengue est encore le théâtre d'une violente altercation entre un policier et un civil. Ils se donnent de violents coups de poings. L'habit déchiré du conducteur de la voiture témoigne de la gravité de leur bagarre sous le regard incrédule des passants.

Rejoignez notre newsletter!