Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 26Article 544498

General News of Saturday, 26 September 2020

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : les policiers utilisent les téléphones des manifestants arrêtés

Plusieurs centaines de camerounais seraient sans nouvelles de leurs familles depuis plusieurs jours. Arrêtés par la police camerounaise lors des manifestations du 22 septembre, ils seraient dépouillés de leurs téléphones portables. Certains policiers indélicats s’en servent pour communiquer les proches des personnes en détention et les menacer.


« Franck Pimi allias picard a été arrêté à Bafang pendant les marches du 22 septembre 2020. Sa famille ne sait pas où il se trouve.
Mais les policiers ont confisqué son téléphone et envoient des messages à ses contacts pour les intimider.


C’est très grave. Que des forces de sécurité se comportent dans un pays comme cela, je dis bien quel que soit nos convictions politiques c’est inacceptable et croyez-moi ça n’augure rien de bon.


Maintenez des gens en détention mais respectez leurs droits.
Il faut qu’ensembles nous répondions à une question : jusqu’où sommes-nous prêts à aller dans la démocratisation de la barbarie », a publié le lanceur d’alerte Boris Bertolt.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter