Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 05 14Article 596920

Actualités of Friday, 14 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : les deux crimes odieux perpétrés le jour du ramadan et de l’ascension

A Yaoundé, un officier est accusé d’avoir tué son épouse après une dispute•

A Bertoua un couturier a été poignardé à mort par un de ses clients qui l’accuse de n’avoir pas cousu son habit•

Une société où l’on règle les problèmes par la violence•


Le double férié, Ramadan pour les musulmans et fête de l’ascension pour les chrétiens été particulièrement sanglant au Cameroun.
A Yaoundé, un officier de gendarmerie est accusé d’avoir froidement assassiné son epouse, après 21 ans de mariage. Selon Carelle Mimboe, fille de la défunte, les deux tourtereaux se sont violemment disputés au soir du 11 mai. Croyant que tout était fini, l’homme en tenue a continué à bavarder, mais la dame est allée se coucher. Inquiète, elle est cogné et l’officier de gendarmerie a commencé à gronder de l'intérieur c’est alors qu’elle ira vers la fenêtre. En poussant la penderie, elle constate que sa mère ne respire pas. Je lui dis qu'elle ne respire pas, et l’homme était assis sans réagir. L’un des enfants ira donc casser la porte et les enfants constateront que la dame a trouvé la mort. Pour se défendre, le gendarme parlera de suicide.

Le crime de Bertoua

Même jour, même évènement. A Bertoua un drame similaire s’est produit. Un tailleur dénommé Abdurrahman a été poignardé à mort par un de ses clients à la suite d'une dispute.

L'auteur du crime reprochait à sa victime de n'avoir pas cousu ses vêtements qu’il a prévu porter lors des festivités marquant la célébration du ramadan. C’est ainsi que le client va se diriger vers la porte d’à côté et ramènera un long couteau avec lequel il va poignarder le tailleur. Le présumé criminel a été arrêté par des éléments de la force publique pour répondre à son crime.

Selon plusieurs observateurs, ces deux crimes démontrent à suffisance comment les Camerounais tentent de résoudre leurs problèmes par la violence. Une violence qui n’est toujours pas la meilleure solution.