Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 02Article 553321

General News of Monday, 2 November 2020

Source: La Nouvelle

Cameroun: les dessous d’une grève annoncée à Camwater Douala

Agissant sous le couvert d’une synergie des syndicats des travailleurs opérant à la Camwater, une pétition valant préavis de grève est en circulation depuis quelques jours dans l’opinion. Au centre de cette montée d’adrénaline, l’élaboration d’un plan de paie unique à la Camwater qui ne semble pas plaire à quelques employés, manipulés par des parrains connus et identifiables dont les réussites du management actuel étalent aux yeux du monde leur incurie.


Dans leur pétition adressée au Premier ministre, chef du gouvernement, les griefs s’enchainent à un rythme effréné. L’on peut retenir de leur complainte que toutes les retenues opérées sur les salaires des agents en violation du Code du travail soient rétablies ; l’application effective des résolutions contenues dans le procès-verbal de concertation du 12 décembre 2019 et des solutions aux demandes additionnelles introduites auprès du ministre du Travail et de la Sécurité sociale. Les frondeurs considèrent ainsi que les travaux de la commission mixte paritaire ont échoué du fait de la défection sans justification de la délégation des employeurs.

D’ailleurs, l’une des accusations de l’équipe des employés porte sur le non-aboutissement des travaux à cause du dilatoire de l’employeur lorsque ce n’est pas la ruse du même employeur qui est présentée. C’est donc fort de ces accusations que cette synergie des syndicats des travailleurs opérant à la Camwater annonce qu’en cas de la non-application de ces revendications, l’ensemble des travailleurs de la Camwater se verra obligé d’observer un arrêt de travail illimité à compter du 6 novembre 2020 à D minuit, tout en déclinant sa responsabilité sur les éventuels débordements qui pourraient en découler. Ce qu’on peut dire au sujet de cette subite poussée de fièvre, c’est que tout un comité interne chargé de l’élaboration d’un plan de paie unique à la Camwater a mené de travaux qui ont pourtant obtenu l’assentiment de tous.

« Au terme des travaux qui se sont déroulés dans un esprit de convivialité, les membres du Comité interne chargé de l’élaboration d’un plan de paie unique à la Camwater soumettant les différentes propositions relatives au plan de paie unique, au modèle de bulletin de paie unique, à la résolution en préparation et aux simulations effectuées sur la base des textes en vigueur et de l’organigramme, à l’appréciation de Monsieur le directeur général dont la décision fera l’objet de validation par le Conseil d’administration », indique la note de présentation du directeur des Ressources humaines de la Camwater au Dg.

Sauf que le Dg Gervais Bolenga dans une correspondance le 7 octobre 2020 adressée au secrétaire général des services du Premier ministre relative à ces réclamations syndicales donne des éclaircissements à cette situation. « J’ai l’honneur de vous faire tenir les éléments d’éclaircissement suivants, rappelés à moult occasions aux acteurs intéressés : la nécessité de conférer une force juridique probante au groupe de travail susvisé, en sollicitant les visas consacrés, en droit fil de la circulaire N°004/Cab/Pr du 20/08/1991 relative aux visas administratifs ; la composition de ladite instance, forte d’une vingtaine de membres semble pléthorique et dérogatoire à l’article 12(1) du d é c r e t N°2018/9387/Cab/Pm du 30 novembre 2018 : « la composition d’un comité interministériel ne peut excéder quinze (15) membres » ; au regard du rythme de deux (2) sessions par assise imprimé aux travaux, la soutenabilité budgétaire de cette activité semble compromise dans le contexte de rétrécissement de nos ressources.

En rappel, suivant l’article 18 (2) du texte susvisé, le paiement des indemnités « est subordonné à la production du rapport d’étape des travaux sous réserves des dispositions contraires et des éléments attestant de la participation effective des intervenant aux travaux », va préciser le Dg au Sg/Pm.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter