Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 01Article 517198

General News of Monday, 1 June 2020

Source: africanews.com

Cameroun : le tabac, ce poison lent qui décime la population


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Hugues est un jeune fumeur devenu accros, nous le retrouvons dans une rue de Douala, la capitale économique du Cameroun, cigarette en main. Fumer pour lui est devenu une habitude.

« Au départ, je prenais de la nicotine pour résoudre les soucis, au fil du temps, c’est devenu une envie », a-t-il déclaré.,

D’autres par contre en sont arrivés à fumer par pure imitation ou par souci d’appartenance. Guy Merlin en est le parfait exemple. Il avoue être influencé par un autre effet de mode, la Chicha. « Pour dire vrai le tabac Non, mais j’ai l’habitude de prendre la chicha dans les boites de nuit. Je ne suis pas à l’aise quand je prends cette chicha, mais c’est par mimétisme que je le fais », a-t-il avoué.

Le Cameroun célèbre de concert avec le reste du monde la journée mondiale sans tabac ce 31 mai, avec pour thème principal : « Protéger les jeunes contre les manipulations de l’industrie et les empêcher de consommer du tabac et de la nicotine ».

Un thème qui tombe à pic, en raison de l’omniprésence des drogues en milieu scolarisé, avec des conséquences désastreuses. En témoigne, l’agression récemment d’un jeune enseignant par des élèves sous l’emprise de la drogue.

Une situation qui a poussé le gouvernement à réagir à travers les descentes et sensibilisations dans les espaces jeunes.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter