Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 05 28Article 599068

Actualités of Friday, 28 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : le numéro de téléphone du gouverneur de l’Ouest piraté

Le numéro de téléphone du gouverneur de l’Ouest piraté Le numéro de téléphone du gouverneur de l’Ouest piraté

• Le gouverneur de la région de l’Ouest est victime de cybercriminalité

• Des hackers ont pris possession de son numéro de téléphone

• Le gouverner alerte l’opinion



Awa Fonka Augustine, le gouverneur de la région de l’Ouest traverse des moments difficiles. L’autorité administrative est victime de cybercriminalité. Son numéro Orange est piraté depuis le 26 mai 2021. En plus d’avoir sorti un communiqué pour informer l’opinion, il fait envoyer des messages dans les groupes sur les réseaux pour avertir les internautes.

Awa Fonka Augustine est conscient que les pirates tenteront d’entrer en contact avec ses proches soit pour leur demander des faveurs, soit pour leur faire des promesses et leur soutirer de l’argent. Il demande ainsi au public d’ignorer tout message qui viendrait de son numéro Orange.

« Toute personne qui recevrait des appels ou messages par ce numéro ou tout autre, et en son nom, est priée de les ignorer purement et simplement et de le signaler au besoin dans les services de la gendarmerie ou de la police les plus proches », peut-on lire dans le communiqué.

La cybercriminalité prend une ampleur inquiétant au Cameroun. Plusieurs Camerounais perdent chaque jours le contrôle de leurs numéros de téléphone piratés par des cybercriminels. Ces derniers se font généralement passer pour les véritables propriétaires des numéros et demandent de l’argent aux contacts qu’ils trouvent dans les répertoires.

Au moins 34 sites web gouvernementaux piratés


Fraude, escroquerie, extorsion, vandalisme, harcèlement. Environ 7 sites web d’administrations publiques ont subi une attaque de type web d’effacement, 34 sites gouvernementaux sont attaqués par des programmes malveillants, des opérations d’usurpation d’identité de plusieurs membres du gouvernement, environ 4 milliards de pertes liées au cyber-arnaque.


Le compte facebook d’Ekema Emmanuel Likine, membre de la cellule de communication de l’Assemblée nationale du Cameroun a été piraté par un individu aux idées malveillantes dans le but de nuire à sa réputation. La victime a lancé l’alerte il y a quelques heures seulement sur les réseaux sociaux afin d’amener ses followers à être sur leur qui-vive. Avant ce cri de détresse, le bourreau avait déjà réussi à extorquer la somme de 50 000 Fcfa à une de ses proches et attendait encore 70 000 Fcfa. « Je regrette vivement que certains amis et parents proches soient déjà tombés dans cette arnaque. Je présente mes profondes excuses à tous ceux qui sont tombés entre les mains de ces arnaqueurs sanglants et sans vergogne », a-t-il posté.


Eyafa Jacques Calvin alias Samuel Mvondo Ayolo a été identifié et présenté le 10 mai 2021 à la presse dans l’enceinte de la Délégation générale à la sûreté nationale (Dgsn). Il a usurpé l’identité du Directeur du cabinet civil de la présidence de la République pour commettre de nombreux forfaits. Il y a quelques mois encore, c’est le compte de notre confrère Francky Bizal Ze qui passait sous le contrôle d’un hacker. Ce dernier voulait lui aussi escroquer de l’argent à tous ses amis en ligne. Martin Tsapi et bien d’autres Camerounais ont déjà fait les frais de cette nouvelle forme d’arnaque qui a cours dans le monde interconnecté. Des témoignages des victimes peuvent tenir dans un conteneur de 40 pieds. Personne n’est à l’abri. C’est ce qu’on appelle la cybercriminalité.

Rejoignez notre newsletter!