Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 04Article 532081

General News of Tuesday, 4 August 2020

Source: dailynewscameroon.com

Cameroun : le gouvernement suspend les salaires des travailleurs qui ont fui la guerre

Le gouvernement du Cameroun a suspendu les salaires d'au moins 100 fonctionnaires de la région agitée du Nord-Ouest qui étaient absents du poste de service, a révélé le gouverneur Adolphe Lele Lafrique.
Le gouverneur a fait cette annonce à Bamenda le jeudi 30 juillet en présidant la première réunion régionale de coordination et de sécurité.

Il a déclaré que les salaires des travailleurs avaient été suspendus après une réunion du conseil de discipline régional qui les avait reconnus coupables d'avoir abandonné leurs fonctions.

Les salaires ne seraient rétablis qu’à leur retour en suivant les procédures gouvernementales en bonne et due forme, a ajouté M. Lele.

Selon les statistiques de l'ONU, environ 600000 personnes ont été déplacées à l'intérieur du pays à la suite d'un conflit de longue date dans les régions anglophones agitées qui a commencé par une grève des enseignants et des avocats à la fin de 2016.

La semaine dernière, des scènes de violence ont été enregistrées dans la région d'un civil tué lors d'une fusillade entre l'armée et des combattants séparatistes jeudi. Le lendemain, trois combattants séparatistes armés ont été tués par des soldats lors d'un affrontement à Santa, une localité aux portes de la région.

Une explosion s'est également produite autour d'un parc automobile à Bamenda, bien qu'aucune victime humaine n'ait été enregistrée.

Malgré cela, le Gouverneur a assuré que la défense camerounaise et les forces de sécurité avaient mis la situation «sous contrôle» et a appelé tous les fonctionnaires à retourner à leurs fonctions.

«Nous savons que certains (des fonctionnaires) font face à des défis et même l'homme ordinaire est confronté à des défis, mais les forces de sécurité font tout pour rétablir la paix. Nous demandons à tous ceux qui rencontrent des difficultés de les signaler aux quartiers appropriés plutôt que de s'enfuir », a déclaré Adolphe Lele.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter