Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 08Article 525808

General News of Wednesday, 8 July 2020

Source: agencecamerounpresse.com

Cameroun: le gouvernement prévoit un budget de 4 909 milliards pour 2021


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Devant les parlementaires ce dimanche, le ministre des Finances a présenté le projet de budget de l’Etat du Cameroun pour l’exercice 2021 dont le montant de l’enveloppe prévue s’élève à 4 909 milliards de FCFA. Louis-Paul Motaze a également fait les projections budgétaires 2022 et 2023 à travers le document de programmation économique et budgétaire à moyen terme.

Avec une prévision de l’ordre de 4 909 milliards de FCFA, la projection budgétaire de 2021 connaît une hausse de 202 milliards de FCFA comparativement à l’exercice en cours. Les recettes de biens et services enregistrent une légère hausse et passe de 677 milliards de FCFA en 2020 à 686 milliards en 2021, soit une augmentation de 09 milliards de FCFA. Le ministre camerounais des Finances, Louis-Paul Motaze explique, « en dépit de la prise en compte des contraintes fortes liées à l’organisation de la CAN 2021, à la couverture sécuritaire, au fonctionnement des conseils régionaux et aux dépenses sanitaires ». Le Ministre explique par ailleurs qu’en 2022 et 2023, « ce poste de dépenses sera ramené à 667 milliards de FCFA », soit une baisse de 19 milliards de FCFA par rapport à 2021.

S’agissant des transferts et subventions, ils connaissent une diminution de 527 milliards de FCFA à 518 milliards entre 2020 et 2021. Cependant, entre 2022 et 2023, « ce poste est projeté à 617 milliards de FCFA en augmentation de 99 milliards de FCFA », fait savoir Louis-Paul Motaze. Pour le membre du Gouvernement, cette augmentation trouve sa raison « essentiellement par la nécessité de prendre en charge les manques à gagner de la Sonara et des marketeurs liés aux importations des hydrocarbures ».

L’Etat du Cameroun établit une prévision budgétaire de l’ordre de 5 279 milliards de FCFA entre 2022 et 2023, correspondant à une augmentation de 369 milliards de FCFA par rapport à 2021.

Précisons que l’exercice auquel vient de se soumettre le ministre des Finances devant les parlementaires rentre dans le cadre de la loi du 11 juillet 2018 portant code de transparence et de bonne gouvernance dans la gestion des finances publiques et la loi N°2018/012 portant régime financier de l’Etat et des autres entités publiques. En effet, ces dispositifs consacrent le débat d’orientation budgétaire au Parlement en milieu d’exercice budgétaire. Le document de programmation économique et budgétaire a été adopté par le Gouvernement en Conseil de cabinet le 02 juillet dernier.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter