Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 15Article 520594

General News of Monday, 15 June 2020

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : le commandant de brigade Lashele Sébastien accusé d’escroquerie


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le Commandant de brigade de Mbouda, Lashele Sébastien fait objet de dénonciation par un des habitants de sa circonscription. Il est reproché à l’homme en tenue d’arnaquer des victimes qui s’attachent ses services. Camerounweb vous propose l’intégralité d’un témoignage publié par Boris Bertolt.

“Nous voulons soumettre à ton appréciation une situation. Elle concerne le Commandant de brigade de Mbouda, Lashele Sébastien qui est un véritable arnaqueur qui s'empiffre au détriment de pauvres citoyens. Voici deux ou trois exemples.


En juin de l'année dernière, victime d'une arnaque, une opératrice du transfert d'argent a saisi la brigade de gendarmerie de Mbouda. Interpelés, les mis en cause se sont engagés à payer la somme de trois cent quinze mille francs qui représentaient le montant du préjudice financier subi par l'opératrice.


Sur le champ, ils ont déposé la somme de 100 000 francs. Au moment de verser l'argent à la dame, le CB a retenu de saisir la somme de 50 000 qui selon lui représentait les frais de suivi de l'affaire. Toutefois, à chaque fois que de l'argent était déposé au moment de le reverser à la dame l'argent chargé de le faire s'arrangeait pour retenir quelque chose.


Seulement, après près d’un an, la dame n'est toujours pas entrée en possession de tout son argent en dépit des multiples tours qu'elle a eu à faire à la gendarmerie depuis plus de huit mois, période pendant laquelle elle n'a plus rien reçu et le CB ne sent guère obligé de faire quoi que ce soit pour lui permettre de rentrer dans ses droits. Elle est encore redevable de la somme de 95 000, et comme son affaire est en train de battre de l'aile au point où elle risque de fermer boutique.
Vous comprenez bien que le cas de cette femme n'est pas isolé ; il en existe bien d'autres.


Les forfaits du CB sont multiples et incluent des abus sexuels à ciel ouvert. Le CB laisse croire qu'il est champion dans le démantèlement des gangs de malfrats, mais c'est le plus souvent c'est de la pure poudre aux yeux de la population. Dans 95% de cas les malfrats arrêtés se retrouve le lendemain dans la rue après versement d'une rançon au CB.
Voilà la situation actuellement à Mbouda. Il faut faire quelque chose pour nous”.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter