Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 04 19Article 590788

Actualités of Monday, 19 April 2021

Source: Le Messager N°5749

Cameroun : le Redhac appelle à la libération immédiate des militants du MRC

Le Redhac appelle à la libération immédiate des militants du MRC Le Redhac appelle à la libération immédiate des militants du MRC

Tel est l’essentiel d’une sor- tie publiée le 7 avril 2021 par le Réseau des défenseurs des droits humains en Afrique cen- trale (Redhac).

« Acharnement judiciaire contre les militants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) devant les tribunaux militaires ; action immédiate pour leur libération inconditionnelle », est l’objet de la communication de Maximilienne C. Ngo Mbe, la Directrice exécutive du Redhac. Dans son « appel urgent », elle déclare que le Réseau est très préoccupé par l’acharnement judiciaire à l’encontre des militants du Mrc.


Elle relève dans ce sens qu’il y a eu une ordonnance de non-lieu partiel et de renvoi statuant en matière criminelle n° 014 du 01 avril 2021 concernant 25 militants de ce parti à Douala. Elle observe que le juge d’instruction n°3 au tribunal militaire de Douala Mme Nyangono Eko Linda Flora, Epse Afane Fono a renvoyé l’affaire devant le Tribunal militaire de céans statuant en matière criminelle pour y être jugée. Les militants sont inculpés pour les faits de « révolution, insurrection, réunion etmanifestations publiques et attroupement ». S’appuyant sur ce qui précède, le Redhac « dénonce l’utilisation des tribunaux militaires pour juger les civils et exige la libération et l’arrêt immédiat et sans condition des poursuites judiciaires des militants »dont les noms suivent :

Ndjole Annis Wilfried, Kouamou Kouam Adolphe Romuald, Tatcheumo Kouam Adolphe Romuald, Feutseu Noubongso Gaston Loique, Kengne Noutebel Constant Rofel, Kamou Stéphane, Kue François, Kontchouo Thomas, Feugou Ludovic, Tanakeng Lezigning Mechideng, Tchuem Clovis Ike Stéphane, Wembeu Nya Landry, Dzuguen Florimond, Nsa Ngako Guesie Pene, Pouakou Jiabo André Gislain, Kue Bogne Collince, Nguegang Simplice Roméo, Maptouhe Antoine Roger. Il va sans dire qu’ils ont été interpellés dans la mouvance de la Marche du 22 septembre dernier initiée par le Mrc. La question est de savoir si le cri de cœur du défenseur des droits humains sera perçu à sa juste dimension par les destinataires de cet appel urgent.

Rejoignez notre newsletter!