Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 07Article 595993

xxxxxxxxxxx of Friday, 7 May 2021

Source: camerounweb.com

Cameroun : le CONSUPE donne des notes aux mauvais hommes d'affaires

Le Contrôle supérieur de l’Etat classe les hommes d’affaires en trois catégories : des gestionnaires véreux qui sont affairistes et possèdent de nombreux établissements grâce aux prête-noms ; gestionnaires indignes qui s’identifient à travers leurs actes occultes et les gestionnaires loyaux qui sont intègres et sérieux.

La mauvaise graine domine parmi les hommes d’affaires du Cameroun. C’est en tout cas ce que vient de révéler le Contrôle supérieur de l’Etat.
D’après une étude révélée lors des discussions qu’a tenu il y a quelques jours le Contrôle supérieur de l’Etat, il existe trois catégories de gestionnaires. Les gestionnaires véreux qui sont affairistes et possèdent de nombreux établissements grâce aux prête-noms « Cette catégorie représente 89 % de l’échantillon sondé. On relève par ailleurs que dans cette catégorie 24 % des bons de commande sont vendus avant le lancement même du budget et 18 % de ces bons ne sont pas livrés, ni payés » selon Luc Mvogo Onguene, cadre au Minepat.

En plus, les gestionnaires indignes qui s’identifient à travers leurs actes occultes. Et enfin les gestionnaires loyaux qui sont intègres et sérieux.
La commande publique étant un pan essentiel dans le circuit économique d’un pays est le principal levier dont dispose le gouvernement pour impulser la croissance économique. Mais celle-ci est ne joue pas pleinement son rôle à cause des comportements qui sont de nature à plomber la relance économique et la gestion participative à la richesse nationale.

Pourtant la majorité des entreprises prospères tirent l’essentiel de leur portefeuille des marchés publics. Les prestataires de services se plaignent du disfonctionnement dans le domaine, surtout en ce qui concerne son volet bon de commande, et la passation des marchés de gré à gré par les gestionnaires accrédités. Pour beaucoup d’entre eux, c’est devenu leur activité principale, ils s’accaparent quasi systématiquement de tout, mettant ainsi en difficulté ceux qui se sont engagés à faire librement ce métier

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter