Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 17Article 580621

General News of Wednesday, 17 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : la police nationale au cœur d’un nouveau scandale

Les jours passent et de nouvelles révélations accablent les chefs de la police camerounaises. Un policier sous couvert de l’anonymat dénonce les abus de ses responsables à Douala. Abus de pouvoir, mise en fourrière abusive… La liste des exactions est longue.

“Je voudrai par ma voix te parler du mal être des policiers à Douala. Les policiers à Douala sont devenus de vrais vigiles, maltraités et Réduits en esclavage.
Essogo Raymond a détruit la police à Douala avec son acolyte Kenfack le CC1 par intérim. Le contrôle des Transports clandestins dont on ne sait même pas est ce que ça prend fin est devenu tracassier car ces chefs exigent le nombre de véhicules à mettre en fourrière.
Lors du contrôle vous interpelez quelqu'un qui a le numéro de ces deux chefs cités, il appelle et le chef vous insulte et vous ordonne de le libérer même si vous l'avez mis en fourrière pour défaut d'assurance.

Le policier de la sécurité publique est réduit à un simple poste fixe dont seuls les chefs perçoivent l''argent. L' interdiction de circulation des motos à bonanjo et bonapriso qui devrait faire l'objet de sensibilisation via des syndicats de ces derniers et vias des médias et plus tard la répression par la communauté urbaine, est devenue l'affaire des commissaires et officiers de police postés à tous les carrefours pour les refouler.
Ceci avec le renfort des inspecteurs et gardiens de la paix qui viennent en doublage (tour de service supplémentaire).

Ces chefs nous aliènent. Nous avons aussi besoin de travailler décemment et nous occuper de notre famille. Le chinois peut tout faire au petit policier car il sait qu'un coup de fil de sa part te vaut une affectation disciplinaire. “

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter