Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 25Article 537091

General News of Tuesday, 25 August 2020

Source: afrikinfo.net/

Cameroun : la maison de Dieu se brûle à Biyem- Assi

L'actualité récente nous montre le hideux visage avilissant des religions au Cameroun.

Il y a un mois trois élèves rataient leur examen du probatoire au lycée de Biyem- Assi. Au motif de refus de porter le masque, suivant avec cupidité les prescriptions de leur pasteur. Chose surprenante, quand on se rend compte, que ces enfants ont pour parent un professeur d'université et en enseignant. Pire encore il y a une semaine, la petite Yahwe était à la une. Torturée, maltraitée et annihiler au nom de Jésus. Bon sang! Par ses propres parents, lui reprochant d'un furtif état de démence. Horrible quand même. De qu'elle maison de Dieu parlons nous ? De celle que les pasteurs maître du faux, utilisent tout artifice pour dépouiller les pauvres gens. Plus dure encore, conduit celle-ci à la ruine.

Le beurre aux pasteurs et le labeur aux fidèles.

L'histoire fougueux d'enrichissement illicite de ces sois disant hommes de Dieu. Le cas de l'entrepreneur chrétien émérite Dieunedort Kamdem, Tsala Essomba et bien plus. Ils ont toujours eu un amour tranché pour le luxe et l'argent. Ils se sont tous servis de la naïveté, mieux la pauvreté des populations. À l'absence de la protection de l'État. Ces églises naissent, grandissent dans l'indifférence totale des autorités. Même quand ils tuent et pillent. Quand bien ils ne se substituent au Christ. C'est la fin des temps ! Il est temps que les africains prennent conscience. Et que les uns et les autres apprennent à faire la différence entre dogme et pensée. C'est le travail qui paye.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter