Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 07Article 518668

General News of Sunday, 7 June 2020

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : la liste des ministres commanditaires d' assassinats de journalistes


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le journalisme au Cameroun est un métier à risque. En dehors de plusieurs journalistes qui se retrouvent en exile, une bonne partie des professionnels de médias hostiles au régime Biya a été sauvagement abattu par les hommes de mains du pouvoir. L’affaire Wazizi (le journaliste arrêté, gardé au secret et torturé à mort) a amené le journaliste Remy Ngono à faire de troublantes révélations sur les assassinats de journalistes orchestrés par des ministres. Parmi les lieutenants de Paul Biya, les ministres Laurent Esso et Mebe Ngoh ont été les grands bourreaux des journalistes au Cameroun. Ils sont selon Ngono, les instigateurs de l’assassinat des journalistes Bibi Ngota, Charles Ateba Eyene et Jules Koum Koum.


Camerounweb vous propose un extrait des déclarations faits par le journaliste Remy Ngono
La justice au Cameroun est dirigée par un bandit, Laurent Esso, assassin des journalistes. C'est bien Laurent Esso qui avait ordonné l'arrestation de Bibi Ngota. Il est ministre de la justice et à cette époque, non seulement, c'est le grand ami de Biya, ancien de la présidence, ancien de la délégation générale à la sureté nationale et puis ministre de la justice, magistrat hors hiérarchie.



Lorsque Bibi Ngota a découvert que Laurent Esso avait détourné 1 milliard 300 millions pour l'achat d'un bateau avec d'autres mafieux, c'est là où Laurent Esso a demandé qu'on l'arrête avec deux journalistes.


Bibi Ngota a été empoisonné en prison. Lorsque le journaliste Charles Ataba Eyene, enseignant de son état se lève et déclare 'c'est Laurent Esso, qui a ordonné l'assassinat de Bibi Ngota', qu'est-ce que Laurent Esso a fait ? Il a ordonné aussi l'empoisonnement de Charles Ataba eyene qui est mort en février 2014 juste après avoir dénoncé cela.



Lorsque vous regardez le journaliste Jules Koum Koum qui était le Norbert Zongo du Cameroun avec son journal "L'Indique", Lorsqu'il se lance dans les dossiers de Mebe Ngoh qui est ministre de la défense, le ministre le plus riche et commence à sortir des dossiers, il a ordonné son assassinat. On a d'abord eu à saboter le véhicule de ce journaliste avant de l'écraser.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter