Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 07Article 560684

General News of Monday, 7 December 2020

Source: Cameroon Info

Cameroun: 'l'élection des conseillers régionaux a été sereine, calme et pacifique'

L'élection des conseillers régionaux s'est déroulée dans tout le pays dans une atmosphère sereine, calme et pacifique, a déclaré dimanche soir Atanga Nji Paul, ministre de l'Administration territoriale du Cameroun.
«Aucun incident, de nature à mettre en doute la crédibilité du scrutin ou la sincérité des résultats des urnes, n'a été enregistré», a déclaré le ministre Atanga Nji.

L'élection des conseillers régionaux a été convoquée par décret présidentiel du 7 septembre 2020 a eu lieu dimanche 6 décembre 2020 dans l'ensemble des 58 circonscriptions électorales, a rappelé le ministre dans son briefing post-électoral.

10 236 conseillers municipaux et 14 002 chefs traditionnels, membres des collèges électoraux, devaient voter neuf cents (900) conseillers régionaux pionniers dans l'histoire politique du Cameroun.

Les conseillers municipaux devaient voter sept cents (700) délégués divisionnaires, tandis que ces derniers, chefs traditionnels, devaient élire deux cents (200) représentants des chefferies traditionnelles.

Pour cette élection, le ministre de l'Administration territoriale a accordé des accréditations à 3457 observateurs, qui se sont rendus librement dans ces circonscriptions électorales du pays. Nous attendons maintenant leurs rapports.

Conformément à la réglementation en vigueur, le scrutin a débuté dans les 272 bureaux de vote à 8h et s'est terminé à 18h.

Considérant que cette élection s'est déroulée dans un contexte particulier marqué par la pandémie COVID-19, Elections Cameroon a pris d'importantes précautions, dans chaque bureau de vote, pour le respect des mesures de barrière conformément au protocole sanitaire du Gouvernement (prise de température, usage de la main désinfectants, port de masques faciaux, éloignement social et lavage des mains avec du savon).

En sa qualité d'agent du gouvernement dans le processus électoral, le ministre de l'Administration territoriale et des autorités administratives a assuré une sécurité optimale à Elections Cameroon (ELECAM), l'organe indépendant en charge de l'ensemble du processus électoral, a lu en partie la déclaration d'Atanga Nji.

Écoutez le ministre: «De l'ouverture des bureaux de vote à leur fermeture à 18 heures, les autorités administratives ont fait un compte rendu minute par minute de ce processus dans toutes les circonscriptions électorales du Cameroun. C'est l'occasion pour le Ministre de l'Administration Territoriale de saluer à nouveau le choix irréversible du Chef de l'Etat, Son Excellence Paul Biya, qui a toujours ordonné l'accélération du processus de décentralisation au Cameroun.

«Le ministre de l'Administration territoriale tient également à remercier sincèrement le chef de l'Etat qui a fourni tous les moyens nécessaires à l'ensemble des acteurs électoraux pour assurer aujourd'hui des élections sans accroc.

«Le Chef de l’Etat, Son Excellence Paul BIYA, a souvent insisté sur l’importance de relancer le processus de décentralisation dont l’avantage, nous le savons tous, est de garantir le développement du Cameroun en accordant à toutes les Régions du pays l’égalité opportunités pour leur développement.

«La proclamation des résultats de cette élection débutera dès aujourd'hui par la Commission régionale de surveillance. Conformément aux dispositions légales en vigueur, les sessions de plein droit se réuniront prochainement pour élire les organes régionaux.

«La mise en place des conseils régionaux établira le statut particulier des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest; une forte recommandation du Grand Dialogue National convoqué par le Chef de l'Etat, Son Excellence Paul BIYA et présidé par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement.

«A ce titre, la Chambre des Chefs sera la spécificité exclusive des Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

«En fait, aucune élection locale ne suscitera jamais un tel enthousiasme et une telle passion. La raison est simple; l'élection des Conseillers Régionaux aujourd'hui est venue compléter la mise en place des institutions prévues par la Constitution de notre pays.

«Cette élection rapprochera l'administration du peuple et garantira à chaque Région un développement proche en ce sens que les citoyens, à tous les niveaux, siègent dans les Conseils régionaux et participent efficacement de la base à la construction de notre destin commun.

«C'est donc une opportunité historique qui s'ouvre à notre pays avec cette élection des Conseillers Régionaux. De toute évidence, il y aura des gagnants et des perdants comme c'est le cas dans toute élection; mais pour le Chef de l'Etat, Son Excellence Paul BIYA, c'est plutôt le Cameroun qui est le grand gagnant de ce processus, qui instaure la mise en place de Conseils régionaux et d'organes régionaux.

«Les gagnants d'aujourd'hui doivent toujours solliciter la compétence des perdants et les perdants doivent faire preuve de bonne foi en mettant l'intérêt du Cameroun au-dessus de tout intérêt personnel ou partisan.

«Une fois de plus, l'élection des Conseillers régionaux a montré la maturité du peuple souverain du Cameroun, et maître de son destin, qui vient de démontrer, plus que jamais, que la légitimité politique passe par les urnes et non par des manifestations de rue. ou sur les réseaux sociaux.

«L'élection des conseillers régionaux d'aujourd'hui sera un jalon dans le mandat actuel de Greater Opportunities. Sous la direction éclairée de l'infatigable bâtisseur, Son Excellence Paul BIYA, l'avenir est radieux pour le Cameroun. Nous devrions tous en profiter.

«Une fois de plus, je déclare que l'élection d'aujourd'hui s'est déroulée dans le calme, la sérénité et la transparence sur tout le territoire national.»

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter