Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 29Article 552634

General News of Thursday, 29 October 2020

Source: camerounlink.com

Cameroun : l´armée abat un suspect de la bande de tueurs d´enfants à Kumba

L’armée camerounaise a abattu dans la nuit du 26 octobre vers 21 heures locales, le nommé « Wonke », un des suspects de la bande de tueurs de Kumba.

Les forces spéciales du Bataillon d’intervention rapide (Bir), ont lancé la traque des hommes armés qui ont commis le massacre de Kumba qui a fait 7 morts (1 garçon et 6 filles) ainsi que 12 blessés parmi les élèves de « Mother Francisca International Bilingual Academy», le 24 octobre dernier.


Selon le gouvernement camerounais, une patrouille de cette unité d’élite de l’armée déployée dans les artères de Kossala un quartier de Kumba sur la base d’informations fournies par des populations locales, a réussi à « neutraliser » le rebelle sécessionniste connu sous le nom « Wonke.»


« Ledit terroriste, avait été clairement identifié et en première ligne comme faisait partie du commando qui a fait irruption dans l’enceinte de l’école le week-end dernier à bord de trois motocyclettes », apprend-on.

Se sentant découvert, Wanke lourdement armé a tenté de « s’exfiltrer » par une ruelle du quartier tout en ouvrant le feu en premier sur les militaires qui avaient « bouclé » la zone.


Ces derniers dans leur riposte, ont abattu le fugitif.


Dans le même temps, la fouille de la chambre du fugitif a permis de découvrir et récupérer une arme et des munitions.

Le commando qui a froidement abattu les élèves était composé d’une dizaine de membres qui sont activement recherchés.


Deuil national


Un décret du président Biya signé mercredi soir, fait du 31 octobre 2020, un jour de deuil national en hommage aux enfants tués le week-end dernier.


Les drapeaux seront mis en berne sur toute l’étendue du territoire, prescrit le président camerounais. qui appelle ses compatriotes au recueillement.

Par ailleurs, l’opposant Maurice Kamto appelle à une « enquête internationale » pour faire toute la lumière sur la tuerie d’enfants de Kumba.

La violence ne faiblit pas dans les deux régions. En effet, un inspecteur pédagogique d’économie a été froidement abattu à Bamenda le 27 octobre 2020 par des hommes armés non identifiés.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter