Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 27Article 598849

Politique de

Source: Le Jour

Cameroun : l’Udc demande l’annulation du bureau du Conseil régional de l’Ouest

Elle compte porter les irrégularités lors de l’élection des membres auprès du Tribunal administratif Elle compte porter les irrégularités lors de l’élection des membres auprès du Tribunal administratif

Cette formation politique compte porter les irrégularités lors de l’élection des membres auprès du Tribunal administratif de l’Ouest à Bafoussam.

L’Union démocratique du Cameroun (Udc) reste déterminer à faire entendre sa voix. Depuis la session de plein droit du 22 décembre 2020 consacrée à l’élection du président et des membres du Conseil régional de l’Ouest, Patricia Tomaino Ndam Njoya ne cesse de dénoncer les irrégularités ayant été au centre des travaux. Dans un communiqué rendu public hier, la présidente de cette formation politique réitère son engagement à conduire le Conseil régional devant le Tribunal administratif de l’Ouest à Bafoussam après de nombreux autres recours gracieux.

« L’Union démocratique du Cameroun tient à réitérer sa position sur la mise en place du bureau exécutif régional lors de la session de plein droit. En effet, si l’Udc n’a aucun grief spécifique concernant les postes de président et premier vice-Président du bureau exécutif élus au scrutin uninominal, en revanche, elle rejette la liste des autres membres du bureau constituée pour non-respect du consensus requis pour l’élection de liste, non-respect de la configuration politique. L’Union démocratique du Cameroun disposant de 17 Conseillers régionaux n’y est pas représentée », a décrit la présidente nationale de l’Udc, par ailleurs déléguée du département du Noun au Conseil régional de l’Ouest.

Dans ce communiqué, Patricia Tomaino Ndam Njoya dénonce les « irrégularités, impostures et mascarades observées ». Déterminée dans sa démarche, l’édile de Foumban dit avoir saisi le ministre de la Décentralisation et du Développement local. Selon ses déclarations, la tutelle des Collectivités territoriales décentralisées s’est déclarée incompétente en réponse au recours gracieux qui lui a été adressé. L’ancienne députée à l’Assemblée nationale a également saisi le président de la République à cet effet. « L’Udc se réserve le droit de se pourvoir par devant le Tribunal administratif afin de faire valoir ses droits, pour le triomphe des valeurs républicaines et démocratiques », s’engage-t-elle.

L’Union démocratique du Cameroun dénonce une représentation fallacieuse des populations du Noun au bureau du Conseil régional. A titre de rappel, lors des régionales du 06 décembre 2020, L’Udc a remporté tous les 17 sièges en compétition dans le département du Noun. Au finish, au sein du bureau, cette formation politique n’est pas représentée d’où la procédure en annulation de ce bureau engagée par Patricia Tomaino Ndam Njoya auprès du Tribunal administratif de l’Ouest à Bafoussam. Cette déclaration intervient ainsi au moment où le Conseil régional de l’Ouest tient sa deuxième session consacrée au vote de son budget pour l’exercice 2021.Aurélien Kanouo

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter