Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 24Article 515215

General News of Sunday, 24 May 2020

Source: canal-infos.com

Cameroun : l'Etat engagé à dissoudre le MRC par tous les moyens

Au moment où le président de la République,Paul Biya,appelle à la mutualisation des efforts dans le lutte contre l’épidémie à Coronavirus, un sous-préfet zélé a ordonné l’arrestation de six volontaires hier parce que ceux-ci distribuaient masques et solutions hydroalcooliques aux populations. Raison évoquée : ces volontaires sont membres du Mrc ,un parti politique vomi par le pouvoir de Yaoundé. Petite curiosité, même les policiers qui ont arrêtés ces volontaires n’avaient pas de masques de protection.

Eux , les volontaires arrêtés pour cause de distribution des masques,n’ont pas le sentiment d’avoir effreint une loi légitime. Leur engagement dans la lutte contre la propagation du Covid 19 annihile toute forme de culpabilité envers un sous préfet qui fait figure d’oppresseur pour plaire à sa tutelle .A leurs yeux,c’est le gouvernement qui agit en violation des normes. Car , aucune loi ne dépasse la vie d’un Camerounais.

Entendons-nous bien. Le Coronavirus ne connait pas de parti politique. Il ne connait non plus de statut social. Riche ou pauvre, cette maladie frappe tout le monde sans distinction. Politiser la gestion de cette maladie pourrait plonger notre pays dans le chaos .

Selon une étude réalisée par l’Institut national de la Statistique (Ins) , sur 22 millions de Camerounais,08 millions vivent avec moins de 931 francs par jour ,soit des revenus en dessous du seuil de pauvretés. En clair,ces camerounais ne sont pas capables d’acheter des masques fabriqués par Cicam ,une société d’État qui place le coût unitaire à 1300f . Ainsi, réprimer la distribution des masques aux populations, c’est être inhumain. Oui c’est antipatriotique. Arrêtés et embastillés des volontaires,c’est renoncé à tout progrès social . Oui c’est livré les Camerounais à la mort .

Il faut arrêter cette politisation de la gestion de l’épidémie à Coronavirus . Libérer les volontaires arrêtés ! Sinon à côté de cette crise sanitaire pourrait naître une autre crise : l’injustice sociale .

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter