Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 13Article 526852

General News of Monday, 13 July 2020

Source: camerounactuel.com

Cameroun : impressionnant arsenal d'un présume arrêté à Douala


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Interpellé avec deux pistolets et des munitions, le jeune homme a été déféré devant le commissaire du gouvernement près le tribunal militaire.

Les gendarmes de la compagnie de Douala 2 ont mis la main vendredi 03 juillet 2020 sur un présumé braqueur recherché depuis plusieurs années. Frantz Tcheme Ndjoudja Carlin présenté comme un spécialiste dans le braquage des domiciles de hauts fonctionnaires et opérateurs économiques a été cueilli par les forces de l’ordre au quartier Bonamoussadi, dans l’arrondissement de Douala 5ème. «Il a été pris surfa base de renseignements de la population.

Il préparait d’ailleurs un coup au moment où nous avons mis la main sur lui », indique le capitaine Dassie Modeste Nabba, commandant la compagnie de Douala 2. Au moment de son arrestation, le présumé braqueur âgé de 36 ans (né le 31 août 1984) avait en sa possession deux pistolets de défense de marque Valdo et de marque Carl Walther Uim/Do, trois boites de chargeurs. Il détenait aussi 19 minutions de calibre 22 Lr, 23 minutions de calibre 35Gr, une minution Fal 7,62 mm et huit anneaux d’attache.

Le présumé braqueur a été déféré devant le commissaire du gouvernement près le tribunal militaire de Douala-Bonanjo mardi 07 juillet 2020. Selon les enquêteurs, une opération de police avais permis l’arrestation d’un de ses complices en 2008. Il a été placé sous mandat de dépôt à la prison centrale de Douala. Frantz Tcheme Ndjoudja Carlin avait pu s’échapper à l’époque.

Il vit depuis lors en Côte d’ivoire et effectue quelques séjours au pays, apprend-on. Aux enquêteurs de la compagnie de Douala 2, le jeune homme a indiqué qu’il vit dans un pays (Côte d’ivoire) secoué par la guerre. Les deux armes en sa possession lui servent à se protéger, a-t-il soutenu. Il n’a cependant pas présenté d’autorisation de port d’arme à la gendarmerie.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter