Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 22Article 550930

General News of Thursday, 22 October 2020

Source: lebledparle.com

Cameroun : grande mobilisation des artistes pour exiger la fin de la guerre au Noso

Ils sont artistes musiciens, producteurs, journalistes…, qui depuis la matinée du jeudi 22 octobre 2020, sont mobilisés pour appeler à la fin de la crise dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest qui dure déjà plus de 4 ans.

Dans ce vaste mouvement lancé dans les réseaux sociaux, baptisé « End Anglophone Crises », les hommes de cultures appellent à la fin des hostilités, et militent pour une solution autour d’une table.

S’inspirant de l’actualité nigériane, Daphné sur sa page Twitter écrit : « Tout comme cela se passe au Nigeria maintenant, c'est ainsi que tout a commencé au Cameroun, avec une manifestation pacifique pour le changement et c'est devenu ce qu'il est aujourd'hui. Tuer, violer, kidnapper, etc. Les choses vont mal pour nous tous… »

Dans sa suite, Mimie estime le combat dans les deux régions anglophones est une guerre nationale à laquelle tous les Camerounais doivent se plier pour une solution paisible « Nous sommes tous concernés », a-t-elle écrit.

Ben Decca n’est pas resté à l’écart de cette mobilisation. Fatigué du bruit des armes dans cette partie du pays, le chanteur du Makossa invite les pouvoirs publics à trouver une solution durable. « On est fatigué. Résolvez le problème »



Ci-dessous, lebledparle.com vous propose les messages des acteurs culturels camerounais pour la fin de la crise dans les régions anglophones.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter