Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 09Article 607138

Actualités of Friday, 9 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : enfin la vérité sur l’apparition de la vierge Marie à Nsimalen (vidéo)

Le village était devenu un lieu de pèlerinages play videoLe village était devenu un lieu de pèlerinages

• La vierge Marie aurait apparu à Msimalen en 1986

• Le village était devenu un lieu de pèlerinages

• Un journaliste explique ce qui s’est réellement passé


Le 13 mai 1986 les habitants du village de Nsimalen étaient convaincus d'avoir eu la visite de la Sainte vierge. La Vierge Marie aurait fait une apparition dans la cour d'une école tenue par la congrégation des Filles de Marie. "Ils aperçoivent alors une lueur brillante trônant sur un arbre donnant l’impression d’une représentation de la vierge Marie", rappelle Arol Ketch.

Les habitudes des villageois ont changé depuis ce jour. Selon le journal Cameroon Info, les déplacements massifs de curieux ont permis aux populations de découvrir, certains pour la première fois, les belles voitures de la capitale.
« Les prix de transport sont passés du simple au double, et le collège Notre-Dame de Mimefala, dans la révolution imposée par Notre-Dame de l'arbre, a dû revoir son emploi du temps... chasse à la vierge oblige », lit-on dans le journal Cameroon Tribune du 17 mai 1986.

Au-delà de la joie suscitée par la nouvelle, le journaliste Emmanuel Mayo, auteur de l’article reste prudent. Pour lui, la vierge n’a jamais visité Nsimalen.
« Mais y a-t-il apparition de la Sainte Vierge à Nsimalen? Deux visites (diurne et nocturne) dans le village jadis paisible nous obligent à nous replier dans le septicisme. A notre avis, il s'agir plitot d'une double illusion optique, complétée la nuit par la fluorescence des feuilles mortes et de la terre sous l'arbre », a-t-il déclaré avant d’ajouter sur un ton moqueur que la Vierge Marie ne pouvait pas passer autant de temps dans ce village compte tenu de son agenda chargé.

« Elle bouge !" crie-t-on de temps en temps. Une calme observation permet pourtant de constater que la clameur coïncide toujours avec le passage des nuages sous le soleil. C'est donc l'alternance du clair-obscur qui confère à la prétendue madone, l'illusion de mobilité. Enfin, la Sainte Vierge a sûrement trop à faire pour rester ainsi plusiers à Nsimalen », écrit le journaliste.

Rejoignez notre newsletter!