Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 30Article 564704

xxxxxxxxxxx of Wednesday, 30 December 2020

Source: camerounweb.com

Cameroun: deux journalistes risquent 24 mois d'emprisonnement

A la suite de leur condamnation à payer un peu moins de 5 millions à la justice et à la plaignante, le directeur de Publication du Journal Kalara Christophe Bobiokono et sa collaboratrice Irène Mbezele se verront incarcérés au cas où il ne paye pas cette Somme.

Une épée de Damoclès est suspendue sur les journalistes Christophe Bobiokono et Irene Mbezele. Reconnus coupables de diffamations à l'encontre de dame Fotso Fostine, une avocate, ancienne députée du parti au pouvoir, les deux journalistes ont été condamnées au cours de l'audience expéditive du 18 décembre dernier. Ils doivent payer un peu moins de 5 millions à la justice camerounaise, faute de quoi, ils se verront condamner à 24 mois d'emprisonnement ferme. Un mandat à leur a d'ailleurs été décerné au cours de la même audience.

Parodie de justice

En jugement devant la Cour d'Appel du Centre depuis près d'un an, Christophe Bobiokono et Irene Mbezele ont été fixés sur leur sort le 18 décembre dernier. Les deux journalistes qui avaient déjà été condamnés en première instance, ont vu leur peine alourdie.

Lors de la précédente audience du 04 décembre consacrée aux débats dans le fond, le procès s'est tenu dans des conditions rocambolesques : l''audience s'est déroulée malgré l'absence des avocats de la défense qui étaient en grèves ce jour-là; Les journalistes n'ont pas pu présenter tous leurs arguments et les pièces qui les innocentent. Et la justice n'a pas permis aux journalistes de présenter leur défense jusqu'à la fin du procès.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter