Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 02Article 502762

General News of Thursday, 2 April 2020

Source: camerounlink.com

Cameroun: des homosexuels se joignent aussi à la lutte contre Covid-19

Le groupe de plaidoyer LGBT Affirmative Action a préparé et publié une brochure sur la façon de combattre Covid-19.

La crise mondiale de la santé des coronavirus a imposé de nouvelles charges aux organisations LGBT au Cameroun, limitant leurs efforts de lutte contre le VIH et leur travail d'assistance aux victimes de violences homophobes.

Ils se sentent souvent étouffés par les nouvelles limitations des voyages et des réunions.

Mais les groupes LGBT - Affirmative Action, Alternatives Cameroon, Positive Génération et bien d'autres - aident à lutter contre Covid-19 en produisant des affiches et des brochures pour informer leurs membres sur la façon de limiter la propagation du nouveau virus.

«Nous avons le devoir de participer à la lutte contre cette nouvelle pandémie mondiale. Cela contribue à notre protection mais aussi à celle de nos bénéficiaires dont nous sommes responsables », a déclaré un militant LGBT.

Bien sûr, ils encouragent le lavage systématique des mains et l'utilisation de gels désinfectants. Le personnel des organisations LGBT travaille depuis leur domicile.

En raison des réglementations gouvernementales en matière de santé publique, les activités communautaires de prévention du VIH ont été suspendues et les soins anti-VIH sont affaiblis.

Les gens sont invités à rester à la maison et à ne pas s'approcher à moins d'un mètre. Les réunions sont interdites. Les magasins et les discothèques doivent fermer à 18 heures. Le gouvernement a fixé une limite de trois passagers dans les taxis et de 50 personnes (auparavant 70) dans les bus interurbains.

De nombreuses personnes LGBT restreignent leurs déplacements non seulement à cause du coronavirus, mais aussi par peur de la violence de la part des forces de l'ordre qui ont accru leur présence dans les rues.

Le Cameroun compte actuellement 182 cas de personnes avec Covid-19 et 6 décès.


La police scelle les magasins qui dépassent le nombre maximum de clients, saisit les véhicules qui transportent trop de passagers,





et cette semaine, plus de 50 prostituées ont été arrêtées pour avoir pénétré dans des hôtels utilisés pour isoler des cas suspects. … Les

autorités… ont isolé plus de 500 citoyens et 70 étrangers pour tenter de stopper la propagation du coronavirus. Tous ceux qui ont été mis en quarantaine se sont rendus dans l'État centrafricain les 17 et 18 mars avant que le gouvernement ne ferme les frontières et suspende la délivrance des visas jusqu'à nouvel ordre.

Cependant, 150 des personnes mises en quarantaine se sont échappées de leurs hôtels. Le gouvernement les recherche, ainsi que 186 autres personnes qui sont rentrées de France et d'Italie le 17 mars et ont refusé d'être isolées. … Les

troupes ont fermé des magasins pour avoir accueilli trop de clients, fermé les marchés pour ne pas respecter les normes d'hygiène et arrêté les bus qui transportaient trop de passagers.

Près de 400 taxis ont été commandés hors route à Yaoundé pour transporter plus de trois passagers maximum par véhicule.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter