Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 07Article 518617

General News of Sunday, 7 June 2020

Source: www.camerounweb.com

Cameroun: des généraux font perdurer la guerre contre Boko Haram et s’enrichissent


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Les éléments de l’armée camerounaise au front n’en peuvent plus. Mal équipé et mal nourrit, un soldat sort du silence et dénonce les malversations en cours au sein de l’armée. Des généraux de l’armée ont transformé la guerre contre Boko Horam en businessent et opèrent des détournements de fonds massifs. Camerounweb vous propose l’intégralité ras-le-bol du militaire publié par Boris Bertolt.

“Ce sont les pleurs d'un soldat au combat contre la secte islamique boko Haram. Nous sommes engagés à la force multi nationale mixte de la Commission du bassin du Lac Tchad. Je suis dans le poste de Hilalifa où Boko Haram attaque comme ils veulent. Ils n'ont plus peur de l'armée camerounaise.
Les militaires sont mal nourris, mal dotés en munitions, pas d'armement dans les postes. Nous sommes commandés par le général de brigade Bouba Dobekreo.
Ils entretiennent la guerre avec beaucoup Boko Haram pour continuer à piller le pays en complicité avec le général des corps armées Claude meka qui tue, pille et vole l'argent de l'armée et les droits des militaires.
Comment vous pouvez expliquer que quand tu décède la force multi nationale mixte donne 1000000 frs cfa à la famille, Celui qui est blessé a droit à 500000,et celui qui est sur le terrain n'a droit à rien.


Tu laisses ta famille tu rentres sans rien et tu vis dans les conditions les plus difficiles. Par exemple l'effort de guerre de Paul Biya est de 90000 frs pour tous les hommes en tenue dans les régions en crises donc 60000, pour l'alimentation, et 30000 pour le risque. Donc celui qui travaille à Maroua a la même prime que celui qui est au poste avancé. Ça ne doit pas fonctionner ainsi. C’est de l’injustice.


Il faut changer le code de procédure pénale militaire, le règlement de discipline général de l'armée ,il faut introduire le droit civil dans l'armée, changer le chef d'état-major de l'armée , faire roter les généraux aux postes de commandement , donner des droits aux militaires , créer un organisme juridique et de contrôle des budgets des différents corps et unités de l'armée.


Par exemple beaucoup d'officiers s'enrichissent de manière illégale au détriment des hommes de troupe qui sont les enfants des canards sauvages. Il faut changer les choses trop c'est trop le pays doit changer nous voulons un Cameroun meilleur dans lequel nos enfants vont vivre”.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter