Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 14Article 589288

General News of Wednesday, 14 April 2021

Source: mimimefo

Cameroun: comment le régime Biya broie ses créatures à Kondengui

Le décès en détention du Pr. Gervais MENDO ZE alors qu'il purgeait une peine de 20 ans à la prison centrale de Yaoundé, relance le débat sur les morts que l'opération épervier a engendré depuis son lancement fin 1999.

L'ancien Directeur Général de la CRTV purgeait une peine de 20 ans de prison pour détournements des deniers publics. Même son état de santé très dégradé n'a pas fait sursauter le régime qu'il a servi

Les morts de l'épervier
Le bal de ces décès controversés a commencé en 2014. Cette année-là, André BOOTO A NGON ancien Ministre des Finances, ancien Ministre de la Fonction Publique et ancien Président du Conseil d'Administration du Crédit Foncier de 1999 à 2006, décède à l 'hôpital général de Yaoundé où il était interné depuis quelques temps; alors que son état s'est dégradé suite à son incarcération à la prison centrale de Yaoundé. Il était coaccusé de détournement de fonds publics avec Jean Marie ATANGANA MEBARA l'ancien Ministre des Finances et du Budget.


En 2014 toujours, Dieudonné ANGOULA la soixantaine, ancien directeur des télécommunications du Minpostel meurt à la prison centrale de Yaoundé détenu dans le cadre de l'opération épervier.

Suivront Catherine ABENA ancienne Secrétaire d'État aux enseignements secondaires et Henri ENGOULOU ancien ministre délégué à l'économie et aux finances, mort le 08 mai 2014.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter