Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 25Article 522883

General News of Thursday, 25 June 2020

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : comment la femme d’Ernest Obama fut chassée chez A. Belinga


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Les nouvelles ne sont pas bonnes pour Ernest Obama. Après 7 nuits en détention, l’ancien Directeur Général de Vision pourrait ne pas recouvrer sa liberté de sitôt. Selon des informations recoupées par la rédaction de CamerounWeb, les tentatives de règlement à l’amiable du différend qui opposent Ernest Obama et Amougou Belinga ont été un échec.

La femme d’Ernest Obama serait chassée du domicile du PDG du groupe Anecdote. Cette dernière s’y était rendue pour implorer en vain la clémence du patron de son mari.
« Nous avons d’ailleurs appris que cette dame s’est rendue chez Amougou Belinga pour qu’il pardonne à “ fils”, ce dernier a refusé de la recevoir. » a publié Boris Bertolt sur sa page Facebook.

Amougou Belinga ne décolère pas

Dans ce qu’il convient désormais d’appeler « l’affaire Ernest Obama », les épisodes ne cessent de se succéder. Après la spectaculaire arrestation de l’ancien directeur de Vision 4 suite à des accusations de « haute trahison et de détournement de fonds », une nouvelle vague d’arrestation pourrait bientôt ébranler le groupe dirigé par Jean Pierre Amougou Belinga.

« L’affaire Ernest Obama » est loin, très loin de se fermer aussi vite. En effet, malgré l’arrestation et l’exploitation du journaliste pour des accusations de « haute trahison et de détournement de fonds », de nouvelles personnes pourraient être également interpellées. C’est ce qui filtre du moins de la sortie de monsieur Essama, conseiller technique numéro 3 de Jean Pierre Amougou Belinga sur les ondes de Satellite FM.

En introduction de son propos, le conseiller a d’abord noté l’état de santé fragile de l’homme d’affaire après les récents épisodes, et son « désir d’en finir avec l’impunité ». Ainsi, monsieur Essama note que « Jean Pierre Amougou Belinga regrette d’avoir limogé Nadine Patricia Mengue » qui est dit il » une victime de monsieur Obama ». Aussi, pour se déconnecter un peu, l’homme d’affaire se serait retiré dans son village pour recevoir des soins.


Concernant la suite de l’affaire, monsieur Essama annonce que d’autres têtes pourraient tomber dans les prochains jours. « Monsieur Obama est actuellement en exploitation. Il doit livrer tous ses complices de l’intérieur. Le président directeur général Amougou Belinga y tient » précise t-il.

Il donne également plus de précisions sur les dossiers qui incriminent Ernest Obama, notamment « l’installation du studio télé de Douala et de Vision 4 en Centrafrique ». Le journaliste est également accusé de « surfacturation », en attendant les résultats d’un audit interne qui pourrait s’avérer décisif.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter