Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 29Article 570007

xxxxxxxxxxx of Friday, 29 January 2021

Source: 237online.com

Cameroun: ce que Samuel Eto’o cherche vraiment dans l’Extrême-Nord

L’international camerounais s’est rendu dans les villes de Bogo et Maroua où il a fait des promesses de venir en aide à cette zone sur plusieurs plans.


Samuel Eto’o Fils a terminé son tout premier séjour dans la région de l’Extrême-Nord hier jeudi 28 janvier. Une visite éclair qui a débuté à sa descente de son jet privé le mardi, 26 janvier aux environs de 10h 30 à l’aéroport international de Maroua-Salak devant une foule immense en liesse. Il y avait également les autorités administratives et militaires, les responsables de la Ligue régionale de football de l’Extrême-Nord avec son président, Boubakary Bello et les jeunes de différents mouvements sportifs entre autres, sont venus donner de l’éclat à la visite de la légende Eto’o. Pour cette première visite dans la région, l’international camerounais quadruple ballon d’or africain n’est pas venu seul. A sa suite, il y avait sa team et deux dignes fils de l’Extrême-Nord, à savoir le directeur de publication du trihebdomadaire l’œil du Sahel, Guibaï Gatama et le directeur communication Afrique du Groupe Bolore Africa Logistic, Dieudonné Gaïbaï.

Bravoure

Premier arrêt, le camp du Bir à Salak siège du 1erBir dirigé par le colonel Mohaman. L’ancien capitaine des Lions indomptables, Samuel Eto’o Fils au nom de sa Fondation a rendu un hommage à cette unité d’élite de l’armée camerounaise dont il a salué la bravoure. « Vous êtes des braves hommes et femmes qui nous permettent de bien vivre », a lancé le Pichichi qui n’a pas manqué d’animer le jeu autour du ballon rond avec les soldats avant d’effectuer une visite de courtoisie au gouverneur de l’Extrême-Nord, Midjiyawa Bakari. Dans la matinée du mercredi 27 janvier, Samuel Eto’o Fils a communié avec la jeunesse sportive en général et celle du football en particulier avec la remise des équipements sportifs aux clubs du championnat régional de football de l’Extrême-Nord à Maroua mais également dans la commune de Bogo où il a assisté à la finale du championnat baptisé en son nom vêtue d’une belle gandoura et d’une chechia des notables. Emu par la chaleur de l’accueil à lui réservé par les populations de Bogo sous la houlette de l’honorable député Hamadou Sali, l’ancien capitaine des lions indomptables a promis d’assurer l’éducation d’une jeune fille du lycée bilingue de Bogo qui l’a sans doute marqué à travers les mots aimables prononcées par la jeune fille. « Je te promets de payer ta scolarité jusqu’à ce que toi même tu décides d’arrêter ma fille », a-t-il lancé à la jeune Habiba Abdou de la classe de 3ème Allemande.

Générosité

A Bogo, Samuel Eto’o Fils n’a pas manqué de faire le geste de générosité dont on lui connaît. Il a offert des dons au nom de sa Fondation à des milliers d’enfants vulnérables des établissements scolaires des arrondissements de Bogo et Pette dans le département du Diamaré. Entrevues avec les autorités locales, notamment sa Majesté Ahmadou Ousmanou, Lamido maire de Bogo, l’honorable Hamadou Sali entre autres, fantasia et danses locales en son honneur, Samuel Eto’o marqué par le bain de foule aurait sans doute reçu des doléances sur des questions d’intérêt général et surtout en rapport avec le football. « Il faut que la jeunesse garde espoir bien que nous devons l’accompagner parce qu’il est de notre devoir. Il faut qu’on puisse doter cette région d’au moins deux stades puisqu’on voit la volonté de l’aîné Hamadou Sali aux côtés des jeunes qui y investi de ses moyens pour les accompagner, c’est à encourager », a confié Samuel Eto’o.

Hier jeudi, le footballeur a fait le tour de certains leaders et promoteur du football notamment le sénateur Alioum Alhadji avant de boucler sa visite chez le maire de la commune de Maroua Ier où il a signé un important accord de partenariat entre sa commune et sa Fondation. Une volonté commune des deux partenaires qui vise à promouvoir l’éducation, le sport, la santé, l’environnement et l’intégration sociale le tout à travers la réalisation des actions concrètes. « Nous nous réjouissons de cette visite de Samuel Eto’o qui va sans doute encourager le football et attirer des investissements dans le domaine sportif en général et le football en particulier », indique David Wenai, promoteur du football.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter