Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 05Article 546325

General News of Monday, 5 October 2020

Source: koaci.com

Cameroun : ce qu'il faut retenir de la pétition contre Paul Biya en Suisse

Vendredi, le Canton de Genève s’est prononcé sur la pétition lancée par le député Sylvain Thevoz visant à interdire le chef d’Etat camerounais de fouler son sol.


La pétition visant à déclarer Paul Biya « persona non grata » en Suisse a recueilli 43 voix pour et 27 contre écrit le journaliste Emma Farge sur son compte Twitter.


« Le Grand conseil genevois a refusé la pétition déclarant Paul Biya persona non Grata par 43 voix contre 27 » explique Sylvain Thevoz.

Selon l’initiateur de la pétition, la droite n’a pas perçu l’intérêt de « condamner les pratiques de vol et de recel de biens mal acquis. »


« Mais l’écho politique a été important, et ces pratiques d'un autre temps condamnées », poursuit-il.

La pétition avait été lancée en juin 2019 par le député Sylvain Thévoz à la suite de la plainte pour violences déposée contre des hommes du service de sécurité du chef État camerounais sur Adrian Krause, un journaliste de la Radio Télévision Suisse (RTS).

Le journaliste couvrait une manifestation anti- Biya. Elle était menée par des activistes camerounais à l’hôtel Intercontinental où résidait le couple présidentiel camerounais.


Depuis cet incident, le président camerounais ne s’est pas rendu en Suisse, pays qu’il affectionne particulièrement pour ses séjours privés en Europe.


En rappel, six membres de la sécurité de Paul Biya ont été condamnées à des peines de prison avec sursis à la suite de cette

« agression» contre un journaliste.


Yaoundé n’a pas encore réagi à cette nouvelle actualité.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter