Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 05Article 532351

General News of Wednesday, 5 August 2020

Source: Cameroon Info

Cameroun : bientôt un hôtel de ville futuriste à Ebolowa II

La convention de financement entre ladite commune et le Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunale a été signée le 29 juillet 2020, en présence des élites, des autorités administratives et traditionnelles.
La commune d’Ebolowa II, dans la région du Sud, sera bientôt dotée d’un hôtel de ville futuriste. La convention de financement entre cette municipalité et le Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunale (FEICOM) a été signée le 29 juillet 2020.

«Nous avons entrepris la construction d’un hôtel de ville. C’est un hôtel de ville futuriste qui se trouve sur un site dont le relief offre une vue panoramique sur toute la ville d’Ebolowa. Faisant ainsi, la fierté de la cité capitale et en même temps sa vitrine. Cette infrastructure moderne donnera un cadre de travail plus relevé. Ce bâtiment va en même temps générer des revenus par sa salle de conférence, ses bureaux à louer, son restaurant et sa salle de fête», a indiqué le maire de la commune, André Thomas Bengon, dont les propos sont relayés dans les colonnes du quotidien Le Messager édition du 5 août 2020.

C’est un projet «regroupé dans 02 blocs dont le centre du site occupe un R+4 haut de 20 mètres et une envergure de 45 mètres d’un bout à l’autre avec une emprise de 450 mètres carrés. Le projet est également doté d’un aménagement d’espace vert. Le projet représente au total bâti de 1780 mètres carrés et comporte 40 bureaux, une salle de conférences ultramoderne de 400 places, une salle des actes, un restaurant doté d’une terrasse panoramique et de nombreux blocs de toilettes. Il faut noter que le revêtement extérieur sera fait de trois matériaux à savoir, l’aluminium, le vitrage et l’enduit peint», peut-on lire.

Selon le directeur général du FEICOM, Camille Akoa, la convention de financement pour la construction d’un hôtel de ville à Ebolowa 2 coûtera 721.5 millions de FCFA. Après la signature de la convention de financement, les prochaines étapes prévoient: «les formalités administratives, le dossier d’appel d’offres». «Le délai légal pour engager les travaux après la notification est de six mois. Mais, il n’en sera pas ainsi, les choses se mettront en branle bien avant», relève le journal.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter