Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 05 20Article 597835

Actualités of Thursday, 20 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Cameroun-Tchad: Mahamat Idriss Deby écrit pour la première fois à Paul Biya

Paul Biya et Mahamat Deby Itno Paul Biya et Mahamat Deby Itno

•Mahamat Deby a envoyé une lettre à Paul Biya.

•Dans sa lettre il souhaite une bonne fête nationale à son homologue.

•C'est la première fois que le général Mahamat écrit au président camerounais.


Le président du CMT au Tchad a écrit hier jeudi, une lettre à Paul Biya, le chef de l'Etat camerounais, à l'occasion de la fête nationale que notre pays célèbre ce jeudi 20 mai.

C'est la première fois que le général Mahamat Deby envoie une lettre à Paul Biya, l'un des chefs d'Etat et amis très proches de son défunt père le maréchal Idriss Deby Itno.

Selon une note de synthèse de la présidence de la République du Tchad que la rédaction de camerounweb a pu consulter, l'on apprend que dans cette lettre, le président tchadien a souhaité une bonne fête à son homologue et au peuple camerounais et dit compter sur le soutien de Paul Biya pour la réussite de la transition au Tchad.

On se rappelle que lors de la montée au pouvoir du général Mahamat à la suite du décès de Idriss Deby Itno, Paul Biya était le premier chef d'Etat à valider le choix du Conseil Militaire de Transition (CMT).

'J'apprend avec une grande tristesse, le décès du Maréchal Idriss Deby Itno, président de la République du Tchad, survenu à Ndjamena. Je salue a mémoire de cet éminent chef d'Etat et frère. La disparition du Maréchal Idriss Deby Itno est une immense perte pour le Tchad, l'Afrique Centrale et notre continent, qu'il aura servi sans relâche et durant de longues années', écrit Paul Biya dans une lettre adressée au fils Deby.

Le chef de l'Etat avait aussi envoyé une lettre au général Mahamat par l'intermédiaire du ministre délégué chargé de le Défense, Beti Assomo qui avait représenté le Cameroun aux obsèques du maréchal Idriss Deby.

Rappelons que l'armée tchadienne avait annoncé à la télévision d'État, mardi 20 avril, la mort du président Idriss Deby, tout juste réélu à la tête du Tchad. Âgé de 68 ans, il était le tout-puissant chef d'État du Tchad depuis son coup d'État le 2 décembre 1990, qu'il avait fomenté avec l'aide de la France. Militaire dans l'âme, «IDI», qui ne rechigne jamais à enfiler son treillis, est mort sur le front, face aux rebelles qui depuis des années remettent en cause son pouvoir.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter