Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 15Article 505402

General News of Wednesday, 15 April 2020

Source: camer

Cameroun Survival initiative: Afriland First Bank envoit Atanga Nji d'aller ballader

Selon nos investigations, aucun compte n’aurait été ouvert dans les livres d’Afriland First Bank au nom de l’association Survie Cameroun Survival initiative dans le cadre de la lutte contre la pandémie de coronavirus. Contrairement à ce que laissait penser une correspondance du ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, en date du 9 avril dernier. Dans cette lettre adressée à l’Administrateur directeur général d’Afriland First Bank, le Minat écfrivait : «J’ai l’honneur de vous demander de bien vouloir procéder à la clôture des comptes ouverts dans votre établissement bancaire par certains leaders politiques et d’associations en vue de la collecte des fonds prétendument destinés à la lutte contre le coronavirus (Covid-19) au Cameroun ».



Le 13 avril, le ministre de l’Administration territoriale a renforcé sa charge en écrivant au ministre des Finances. Après avoir mentionné un certain nombre d’éléments, il indique : « (…) je vous saurai gré de bien vouloir solliciter auprès des responsables de l’Agence Nationale d’Investigation Financière (Anif), dont la mission est, entre autres, de lutter contre le blanchiment d’argent, l’ouverture d’une enquête sur les activités de «Survie Cameroon – Survival Initiative» et, au besoin, de geler au préalable les fonds déjà collectés, sans préjudice des poursuites judiciaires à l’encontre de toutes les personnes à l’origine des activités financières obscures de ladite association ».





Dans une correspondance en circulation sur les réseaux sociaux, l’Administrateur général d’Afriland First Bank a répondu au ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation, Paul Atanga Nji. Il assure que les activités de l’institution qu’il dirige sont conformes au cadre règlementaire en vigueur. Dans cette correspondance transmise le 13 avril 2020 et qui porte comme objet « Clôture des comptes pour la collecte des fonds contre le Covid-19 », Alphonse Nafack explique que l’établissement bancaire qu’il dirige « mène son activité en respect du cadre légal et règlementaire, tant général que spécifique ».

Sans plus. Avant d’y arriver, l’administrateur directeur général a pris la peine de rappeler que la correspondance du Minat qui circule sur les réseaux sociaux et qui appelait la banque à « clôturer les comptes bancaires ouverts par certains leaders politiques et d’association en vue de la collecte des fonds prétendument destinés à la lutte contre le coronavirus (Covid-19) au Cameroun est parvenue à la direction générale d’Afriland First Bank le même jour de sa signature, à savoir le 9 avril, à 17h 30.

Cependant, selon des sources généralement bien introduites, aucun compte pour la collecte des fonds contre le Covid-19 n’a jamais été ouvert dans les livres d’Afriland First Bank.

Sur quoi s’est donc appuyé le ministre Atanga Nji pour saisir la banque ? Et si le Minat s’acharnait simplement sur cette institution bancaire ?

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter