Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 02Article 524527

General News of Thursday, 2 July 2020

Source: Le Bled Parle

Cameroun: Serge Espoir Matomba souhaite la réforme tout l'État Civil


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Dans une publication partagée sur le réseau social Facebook le mercredi 1er juillet 2020, Serge Espoir Matomba parle de l’Etat civil au Cameroun. L’homme politique pense qu’il faut réformer l’état civil de manière globale au Cameroun.

Le candidat à la dernière élection présidentielle montre l’importance de l’acte de naissance dans la vie d’un citoyen. «Des milliers des nôtres vieillissent encore aujourd'hui sans posséder un acte de naissance, pièce incontournable de l'état civil, inconscients d'exister et de vivre dans leur propre pays sans en avoir la nationalité puisque n'ayant bénéficié de cette reconnaissance officielle nulle part. Qui peut-on prétendre légalement être Camerounais sans un acte de naissance ni une carte nationale d'identité le justifiant ?», constate le Premier secrétaire du PURS.

Ensuite le conseiller municipal à Douala 4e évoque les conséquences de la mauvaise gestion des actes de naissance. «La délivrance fantaisiste des actes de naissance est un autre fléau qui menace à la fois notre sécurité et notre nationalité à cause des doubles identités qu'elle favorise, des identités frauduleuses qu'elle entraîne et de l'attribution illégale, arbitraire et abusive de la nationalité qu'elle occasionne. Difficile dès lors de maitriser sa démographie, de posséder de réelles statistiques de la population et d'envisager une planification sérieuse pour un développement efficace dans ces conditions. C'est la porte ouverte à la navigation à vue», note le grand conseiller la Mairie de ville de Douala.

L’entrepreneur profite pour proposer des solutions pour une gestion efficace de la délivrance des actes de naissance. «La solution pourtant simple se trouve dans la réforme de tout notre État Civil .Il s'agirait de rendre obligatoirement systématique l'établissement des actes de naissance dans les hôpitaux et autres centres de santé lors des accouchements», propose-t-il.

«Elle passe aussi nécessairement par la numérisation de tout notre système de l'état civil afin de prévenir tous les actes de tricherie et de fraude, en relation avec ce domaine, qui s'observent et se vivent de plus en plus de nos jours», ajoute le père de famille.

Dans une publication partagée sur le réseau social Facebook le mardi 30 juin 2020, Serge Espoir Matomba s’est montré outré par le sort récemment infligé par certains compatriotes pour défaut de CNI, comme l'a rapporté Lebledparle.com dans un précédent article.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter