Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 02Article 502894

General News of Thursday, 2 April 2020

Source: lebledparle.com

Cameroun: Paul Biya dit non à la corruption

Adoptée 11 juillet 2003 à Maputo, capitale de la Mozambique, la convention de l’Union africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption a été ratifiée par le président Paul Biya.

Le décret 2020/166 du 1er avril 2020 signé du chef de l’Etat précise en son article 1 qu’est « ratifiée la Convention de l’Union africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption adoptée à Maputo(Mozambique) le 11 juillet 2003 ».

La Convention sur la prévention de l’Union africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption, comme son nom l’indique, vise à éradiquer le fléau à l’échelle continentale afin de renforcer la bonne gouvernance.

La Convention agit de ce fait, aussi bien dans le secteur public que privé pour ce qui est des cas passifs et actifs de corruption.

Pour rappel, la CUAPLC fut mis en vigueur le 5 août 2006. Par ailleurs, le 29 octobre 2019 marque la date de sa dernière signature.

Un rapport de Transparency International en date de 2014 sur « Les instruments régionaux pour la transparence, la responsabilisation, la participation et la lutte anti-corruption » indiquait que 37 Etats avaient déjà ratifié ladite convention continentale.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter