Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 12Article 607600

Actualités of Monday, 12 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Cameroun - NOSO: l'armée neutralise 11 sécessionnistes à Tuba et à Banga Bopo

Pluseurs autres ont été grièvement blessés à l’issu des affrontements armés entre les deux camps Pluseurs autres ont été grièvement blessés à l’issu des affrontements armés entre les deux camps

• L'attaque a eu lieu le week-end dernier à Tuba et à Banga Bopo

• 11 sécessionnistes ont été neutralisés

• Pluseurs autres ont été grièvement blessés à l’issu des affrontements armés entre les deux camps


Tout semble s’écrouler autour des combattants sécessionnistes d’ambazonie depuis les nouvelles offensives lancées par l’armée camerounaises sur les poches de résistance dans les régions anglophones du pays. C’est encore le cas le week-end dernier à Tuba et à Banga Bopo.

En effet, à Tuba, c'est 03 terroristes qui ont été abattus par l'armée camerounaise. Selon les informations recueillies par la rédaction de CamerounWeb de sources sécuritaires, l'un des sécessionnistes nommé Pascal, qui dirigeait un Camp à « Big Babanki » plus précisément à Mbaya, aurait essayé de se déguiser en gendarme. Il a été repéré et criblé de balles par les vrais gendarmes.

Dans la localité de Banga Bopo, située dans le village Banga Bakundu (Sud-ouest), 8 séparatistes ont été neutralisés par l'Armée Camerounaise, et plusieurs autres grièvement blessés à l’issu des affrontements armés entre les deux camps.

Le 7 juillet dernier, dans la localité de Widikum située dans le Nord-ouest les sécessionnistes ont essuyé un cuisant échec face aux frappes des militaires camerounais dans une opération de nettoyage de la zone anglophone.

Des sources locales jointes par la rédaction de CamerounWeb révèlent qu'au moins 2 ambazoniens ont été tués et plusieurs autres blessés. Elles indiquent également que bon d'ambazoniens ont réussi à prendre la fuite. Même situation dans la localité de Djotin dans le département de Bui , au moins 3 sécessionistes ont été également abattus.

Répérés, ils ont été pris à partie par les militaires alors qu'ils plantaient des explosifs au bord de la route de Widikum. La descente des militaires a été sanglante. C'est la course-poursuite contre des ambazoniens armés en fuite en zone anglophone.

Rejoignez notre newsletter!