Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 12Article 561953

General News of Saturday, 12 December 2020

Source: Actu Cameroun

Cameroun: Maurice Kamto dénonce le 'totalitarisme' du gouvernement de Paul Biya

Le leader du parti d’opposition MRC, Maurice Kamto révèle que le gouvernement du président Paul Biya ne fait pas de l’apaisement des tensions dans le pays une priorité mais préfère plutôt faire dans le « totalitarisme ».

Kamto s’est exprimé sur un communiqué du gouvernement du Cameroun lors d’un entretien avec le média Afrik Inform à la suite du départ des forces de l’ordre de son domicile, autrefois assiégé. L’homme politique ne mâche toujours pas ses mots pour dénoncer ce qu’il appelle une dictature des autorités en place. « Quand dans le communiqué d’un gouvernement il est dit que l’on peut arrêter et maintenir en détention un citoyen camerounais parce qu’on estime qu’il représente une menace pour la société _pas une menace à l’ordre public_ et vous sautez par-dessus vous dites que le gouvernement veut faire de l’apaisement ? Vous ne voyez pas que c’est la voie ouverte au totalitarisme ? », a indiqué Kamto.

« Qui c’est qui apprécie si vous constituez une menace pour la société ? C’est en lisant dans votre tête et dans vos pensez ? Il y a des choses extrêmement graves et moi je pense que la plupart d’entre nous, nous faisons une lecture un peu cursive de ces documents-là», a poursuivi l’homme politique. « Ça devrait nous alarmer que de dire qu’on a laissés quelques militants du MRC. Mais qu’est ce qu’on leur reprochait d’abord ? On vous dit que le fait que vous marchiez c’est hostilité contre la patrie ? », a-t-il ajouté avant d’exiger la « libération de nos camarades sans condition, parce qu’on ne leur reproche rien. On vous conduit devant le tribunal militaire pour défaut de carte d’identité ? Vous avez déjà vu ça ou ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter